Littérature jeunesse Quoi lire?

Des livres pour se faire du bien au cœur

Un livre comme une doudou pour l’âme, comme une tasse de chocolat chaud pour se réchauffer le cœur. Bien que j’adore les livres jeunesse qui font rigoler, j’ai aussi un faible pour ceux qui me font dire « aww ! » en le refermant, le sourire aux lèvres. 

La doudou qui était amoureuse d’un hamster 

Mission accomplie en ce qui concerne « La doudou qui était amoureuse d’un hamster » de Claudia Larochelle et Maira Chiodi. Cette adorable série en est à son cinquième tome et réussit encore tout autant à charmer les petits lecteurs. Dans cette nouvelle aventure, on apprivoise ses émotions tout en observant la doudou de Jeanne passer au travers d’un éventail de sentiments. De l’amour à la joie, en passant par la tristesse, la fillette tente de comprendre son amie et de la consoler. Pas facile d’être amoureuse d’un hamster qui n’aime que lui-même ! Une histoire amusante, qui montre que l’empathie est le meilleur des remèdes. 

  • Autrice : Claudia Larochelle 
  • Illustratrice : Maira Chiodi 
  • Nombre de pages : 32 pages 
  • Date de parution : octobre 2019 
  • Éditeur : Les Éditions de la Bagnole 

Un dimanche de rien du tout et Danse de la joie!

La complicité est aussi au cœur des albums de la série « Le petit monde de Lou ! », qui nous fait retrouver les personnages des célèbres bandes dessinées de Julien Neel. Leur univers fait envie : « Un dimanche de rien du tout » est une ode à la lenteur, à la liberté de flâner et au bien-être. Au menu : balade, brunch parfait et cabane de coussins pour écouter un film. Et si tout ça n’arrive pas à redonner le sourire, il n’y a qu’une seule solution : « La danse de la joie ! ». Ici, ma fille a déjà adopté cette méthode qui tient un peu du n’importe quoi, mais qui donne beaucoup de plaisir. On invente des pas, on met la musique qu’on aime, l’important c’est de se défouler et de s’amuser ! 

  • Auteur et illustrateur : Julien Neel 
  • Nombre de pages : 40 pages 
  • Date de parution : octobre 2019 
  • Éditeur : Glénat Jeunesse, collection « Le petit monde de Lou! » 

Petit pois carotte

Pour les tout-petits, l’histoire mignonne à proposer est « Petit pois carotte » de l’Écossaise Morag Hood. Au moyen d’une palette de tons vifs d’orangé et de vert, ce tout-carton parle de façon imagée du thème de l’amitié malgré la différence. En effet, contre toute attente, Jean-François le petit pois est ami avec Charlotte la carotte, faisant fi de leurs nombreuses contradictions. Pas facile de gagner à cache-cache quand on est une carotte et qu’on joue avec un tas de petits pois… mais on peut pourtant y trouver beaucoup de plaisir ! 

  • Autrice et illustratrice : Morag Hood 
  • Nombre de pages : 22 pages 
  • Date de parution : février 2020 
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse, collection « Petite enfance » 

Papa est de retour

Sur un ton un peu plus mélancolique, mais empreint d’une grande beauté, les livres de la collection « Tourne-pierre » des Éditions de l’Isatis sont toujours là pour nous faire réfléchir et pour nous enrichir. « Papa est de retour » de Stéphanie Boyer et de François Thisdale aborde un thème peu souvent représenté en littérature jeunesse québécoise, soit celui d’avoir un parent militaire qui revient de la guerre. Dans ce récit touchant, papa et fiston sont fébriles à l’idée de se retrouver après une longue absence, mais inquiets à l’idée qu’un fossé se soit creusé entre eux. Le dénouement réconfortant nous prouvera que l’amour est plus fort que tout. 

  • Autrice : Stéphanie Boyer 
  • Illustrateur : François Thisdale 
  • Nombre de pages : 24 pages 
  • Date de parution : mars 2020 
  • Éditeur : De l’Isatis, collection « Tourne-pierre » 

Anelis et la mer 

Enfin, dans la même collection, le magnifique « Anelis et la mer » de Beatriz Carvalho (traduit par notre chère collègue Caroline Dawson !) traite du sujet des enfants immigrants et réfugiés qui ont du mal à trouver leurs repères dans leur nouveau pays d’accueil. Alors que la petite Anelis éprouve du chagrin à l’idée d’être loin de la mer, elle revisite son pays d’origine au moyen de ses souvenirs. Le fait de se sentir près de l’eau lui apporte une certaine consolation. Elle réalise également que les choses qu’elle aime dans son nouveau chez-soi font désormais partie d’elle, et lui confèrent du bonheur. Un album utile non seulement pour les enfants déracinés de leur pays d’origine, mais également pour aider leurs nouveaux camarades à comprendre leur réalité.  

  • Autrice et illustratrice : Beatriz Carvalho 
  • Nombre de pages : 32 pages 
  • Date de parution : mars 2020 
  • Éditeur : De l’Isatis, collection « Tourne-pierre » 

Crédit photo: Marianne Phénix 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire