Littérature étrangère Quoi lire?

D’après une histoire vraie?

D'après une histoire vraie ?

Étonnant. Vraiment, ce roman de Delphine de Vigan est étonnant, intrigant, stupéfiant. Il ne ressemble en rien à tout ce que j’ai lu auparavant. Je l’ai refermé tard hier soir avec la drôle d’impression de m’être fait avoir, mais sans trop savoir de quelle manière. C’est que l’autrice manie les codes de l’auto-fiction et du thriller psychologique avec une telle dextérité qu’on en perd tous nos repères. Bref, elle joue dans la tête de ses lecteur.rices.

Reprenons du début afin de mieux décrire cette histoire singulière. Delphine de Vigan, autrice et personnage principal de son propre roman, est happée par la popularité retentissante de son dernier roman Rien ne s’oppose à la nuit. Ce livre, qui expose les travers de sa famille, notamment la maladie mentale de sa mère, touche les lecteur.rices droit au cœur et entraine son autrice dans un tourbillon promotionnel dont personne n’avait pu prévoir l’ampleur. Lasse et submergée par le flot émotionnel de ses lecteur.rices, Delphine nous raconte ici l’après. Comment écrire à nouveau dans un tel contexte? Quoi écrire qui ne sera pas immanquablement comparé à sa dernière œuvre, encensée de toute part?

C’est dans cet état d’esprit que Delphine fera la connaissance de L., une femme mystérieuse et insaisissable avec laquelle elle se liera d’amitié. L., qui semble de prime abord dévouée et compréhensive pour son amie qui vit des moments difficiles, se révélera être une fine stratège qui emmurera Delphine dans une cage dorée. N’ayez crainte, je ne révèle rien de l’intrigue puisque, dès les première pages, l’autrice pique la curiosité en mettant en scène une catastrophe annoncée. Puis, elle dissémine les indices du dénouement inattendu au compte-goutte. La narration est menée de main de maître. D’abord lente, prenant le temps de s’attarder à la psychologie des personnages et aux liens qui les unit, elle devient par la suite plus rythmée, remettant en question les certitudes acquises au fil de la lecture.

Ce livre, que je recommande chaudement si vous ne l’aviez pas encore deviné, aborde les thèmes de l’amitié, de la manipulation et de la détresse psychologique. Or, il lève aussi le voile sur le travail d’auteur: rechercher son sujet, choisir le bon angle, donner une âme à ses personnages. Mais plus que tout, c’est une étude sur la place du réel dans la fiction ou de la fiction dans le réel. Peut-on vraiment écrire autre chose que du réel? Le réel, dès qu’on l’écrit, ne devient-il pas une fiction de par l’interprétation qu’on lui donne? Enfin, ce livre m’a définitivement donné le goût de lire le précédent roman de Delphine de Vigan qui sert de trame de fond à celui-ci. C’est pourquoi j’ai couru ce matin me procurer Rien ne s’oppose à la nuit, en espérant qu’il me fournisse quelques clés supplémentaires pour comprendre toute la profondeur de D’après une histoire vraie.

 

  • Autrice: Delphine de Vigan
  • Nombre de pages: 479 pages
  • Date de parution: août 2015
  • Éditeur: JC Lattès
  • Provenance du livre: Bibliothèque municipale de Pointe-Claire

 

Crédit photo: Marie-Hélène Legault

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire