Polar, Roman noir et policier

Bain de sang : bain de bonheur

Bain de sang

Bain de sang est le dernier livre de Jean-Jacques Pelletier. J’ai attendu avant de le lire question de bien terminer mon deuil des personnages issus de sa série Les gestionnaires de l’apocalypse. J’avais aussi peur de reconnaitre des traces d’anciens personnages dans les nouveaux. Mission accomplie, la coupure est nette. La trame de l’histoire et l’originalité des personnages rend captif jusqu’à la dernière page. Une fois le nez dans du Pelletier, impossible de s’en extirper. Ce qui rend mon conjoint un brin jaloux de l’attention que je ne lui accorde pas momentanément et pique la curiosité de mes jeunes enfants qui me demandent de leur lire l’histoire tout haut. Ce que je m’abstiens de faire, évidemment.

L’auteur pose un regard critique sur le monde actuel avec une extraordinaire acuité. Je suis toujours impressionnée par l’étendue de sa culture générale et de ses connaissances qui transparaissent à travers chacun des paragraphes de ses romans. Il comprend tellement bien l’actualité et ce qui se trame derrière elle, qu’il lui arrive même d’être un pas en avant d’elle. Nos politiciennes et politiciens qui rêvent de devenir des femmes et des hommes d’état d’envergure devraient se ruer sur les livres de Pelletier.

 

Et que dire de son humour noir, tout en finesse mais vlan dans les dents, résolument délectable…

 

L’auteur a aussi le don, à travers ses histoires, d’entrainer son lectorat dans des questionnements existentiels qui provoquent plus de questions qu’ils ne suscitent de réponses. Comme quoi le prof de philo qu’il était n’est probablement jamais bien loin.

 

  • Auteur : Jean-Jacques Pelletier
  • Nombre de pages : 488 p.
  • Titre : Bain de sang
  • Date de parution : 2016
  • Éditeur : Hurtubise
  • Provenance : Offert en cadeau.

 

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire