Classique Littérature étrangère Quoi lire?

Hurlevent et les classiques en littérature

Hurlevent

Au club de lecture Page par page du mois de juillet, je vous ai proposé de lire ou de relire Hurlevent d’Emily Brontë. J’ai demandé à deux lecteurs, Ashli et Luc, ce qu’ils ont pensé du livre et ce qui leur fait lire des classiques. Ils ont deux opinions bien différentes, et nous en aurons d’autres encore plus diversifiées lors de notre discussion sur le livre ce 27 juillet à 20h30 via notre page Facebook.

À quel moment de votre vie avez-vous lu Hurlevent?

Ashli: J’ai lu Hurlevent au secondaire. J’avais probablement 15 ou 16 ans.

Luc: C’est ma toute première fois! Il ne me reste que quelques pages à lire.

 

Selon vous, quelle serait une bonne raison de lire Hurlevent?

Ashli: Pour les personnages! La façon dont Brontë développe les portraits psychologiques de ses personnages les rend à la fois nuancés et mystérieux. Elle tisse aussi des relations complexes entre eux. Contempler leurs actions et leurs motivations donne libre cours à l’imagination et a le potentiel de nourrir des discussions intéressantes entre lecteurs.

Luc: Je n’ai pas aimé, mais alors pas du tout; je vois bien, dans ces dernières pages, qu’un adoucissement se trame et s’expose, mais le chemin pour y parvenir m’a semblé suprêmement ardu, exacerbé et difficile à comprendre. Ma seule raison serait la langue. Je l’ai lu en anglais et ce qui m’a soutenu, tout au long, ce sont les tournures de phrases, les emplois anciens de mots encore utilisés et le charme discret et suranné de cette langue.

 

Pourquoi aimez-vous lire des classiques littéraires malgré le passage du temps ?

Ashli: Lire une œuvre littéraire classique, c’est faire un voyage dans le temps. Ça donne l’occasion d’apprécier à la fois les différences et les similarités entre le présent et le passé. On comprend comment les façons de vivre ont changé et comment elles ont influencé nos façons de faire actuelles. On constate également comment les motivations, les émotions et les besoins humains sont restés, pour la plupart, semblables à travers des centaines d’années.

Luc: Ayant étudié en lettres françaises au cégep et en études françaises à l’université, j’ai été exposé à plusieurs auteurs « d’avant ». J’y ai trouvé de grandes beautés, une force du langage et en ai retiré de grandes joies.

 

Pouvez-vous me nommer autre classique qui vous a plu?

Ashli: J’aime beaucoup les classiques de la littérature jeunesse. J’ai beaucoup aimé la série Emily of New Moon (Émilie de la nouvelle lune) de Lucy Maude Montgomery.

Luc: Il y en a tellement! Mais la première œuvre qui me vient à l’esprit est Madame Bovary; non pour l’histoire ou les personnages, mais bien plus pour cette langue parfaite, scandée, qui m’a, chaque fois que je l’ai lue (et je l’ai lue presque 20 fois), forcé à en lire de grands passages à haute voix!

Ashli

Crédit photo : Gregory Murnaghan

Luc Simard

Crédit photo: Valérie Léger

 

 

 

 

 

 

 

  • Auteure: Emily Brontë
  • Nombre de pages: 624 pages
  • Date de parution: 2015 [1847]
  • Éditeur: Gallimard, folio classique
  • Provenance du livre: Librairie Raffin

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire