Littérature Canadienne Nouveauté Poésie Quoi lire?

Enfants du lichen

Maya Cousineau Mollen est une autrice et poétesse innue qui a participé à de nombreuses revues et recueils. Elle est également très engagée en ce qui concerne sa communauté. Cela se reflète bien dans son deuxième recueil de poèmes publié aux éditions Hannenorak, Enfants du lichen. 

De nombreux thèmes teintent les poèmes de la poétesse. Elle parle beaucoup de territoire, de folklore et de solidarité. Ses poèmes sont à la fois teintés d’une tristesse passée, mais aussi d’espoir. Sa poésie est à la fois enragée par la politique, mais aussi adoucie par le rêve d’un futur meilleur. 

Quand je me regarde 
Dans ce miroir colonial 
À l’image de l’Indienne 
Se substitue celle de la femme 
Qui écrit 
Se tient debout 
Et rêve en prose

– p. 33

Son rapport au territoire est omniprésent dans ses vers. La poétesse et la planète, autant flore que faune, ne semble que ne faire qu’un. D’ailleurs, elle oppose souvent la nature au déracinement que provoque la vie citadine. 

Il vous reste un territoire-linceul 
Brodé de soi du lichen 
Sous l’éclairage bienveillant d’une lune froide 
Reposent les preuves de vos existences 
Je n’ai que l’impuissance de mes maux 
En ce jeune pays à l’égoïsme sociétal 

– p. 34

À travers ses vers coups de poing, Cousineau Mollen rend aussi hommage à des gens qui l’inspirent, héros ou martyrs, et les ajoute au folklore. Elle semble voir le temps non comme une ligne, mais plutôt un ensemble où se mêlent passé, présent et futur.  

Les lois d’assimilation 
Ont rythmé ma vie d’enfant 
Dessinant un avenir de case 
L’identité brûle sous un vent hostile 
Les peaux de chagrin en courtepointe 
[…] 
La poétesse innu1 restera muette 
L’appartenance n’est pas la sienne» 

– p. 29

Enfants du lichen est un véritable trésor. La voix de Maya Cousineau Mollen doit être entendue. Sa plume efficace dans sa douceur et son abrasion élève son propos bien plus haut que le ciel bleu nordique. 

  • Autrice : Maya Cousineau Mollen 
  • Éditions : Éditions Hannenorak 
  • Parution : 5 avril 2022 
  • Pages : 95 pages 

Crédit photo: Patrice Sirois 

Vous pourriez aussi aimer