Pratique Quoi lire? Société

Atlas de notre temps

Atlas de notre temps

On croit connaître le monde, mais parfois une seule information peut chambouler ce que nous croyions comme étant une vérité. Je trouve qu’il est intéressant de se confronter ses croyances et certitudes. Quand j’ai ouvert l’Atlas de notre temps d’Alastair Bonnett, professeur de géographie sociale à l’Université de Newcastle, j’espérais être déstabilisé dans ma vision du monde et j’ai été bien servi.

Le livre comporte près d’une cinquantaine de sublimes cartes toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Ces dernières sont regroupées par thème (Terre, air et mer, mondes humain et animal et mondialisation) et se suivent dans un ordre qui suit un raisonnement logique. Qui plus est, les données sont assez récentes. On y découvre par conséquent des phénomènes mondiaux actuels tels que les relations Twitter autour du monde et les flux migratoires en date de 2015.

Parmi les cartes les plus surprenantes, on apprend où se trouvent les continents de plastique dans les océans (horrible), où la foudre frappe le plus souvent (nous sommes assez choyés au Québec), combien de chaînes de restauration rapide possède chaque nation (là, on ne fait pas très bonne figure), le nombre d’insectes comestibles par pays (un gros zéro au Canada) et combien de créatures venimeuses se retrouvent dans chaque pays (moins de dix au Canada, fiou !)

Chaque carte comprend un duo de pages d’explication. Des graphiques et les faits les plus retentissants sont souvent mis en évidence.

L’Atlas de notre temps est un outil d’apprentissage qui pique efficacement l’intérêt. Pas besoin d’être un amateur fini de cartes et de géographie, quoique vous le deviendrez peut-être après avoir lu cet ouvrage.

• Auteur :
 Alastair Bonnett
• Nombre de pages :
 228 pages
• Date de parution : octobre 2017
• 
 Éditeur :
 Éditions de l’homme

 

Crédit photo : Patrice Sirois

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire