Quoi lire?

Sous les plumes du vent

Garlonn, un anthropologue, signe ici sous pseudonyme un magnifique recueil de nouvelles, tantôt inspirées de la solitude, tantôt de l’ennui, mais toutes parlent de destinée. J’ai aimé toutes les nouvelles écrites du recueil, fait plutôt rare pour ce type d’ouvrage. J’ai aussi apprécié que la plupart des nouvelles se déroulent sur des terres autochtones, on sent la très grande compréhension de l’auteur de plusieurs communautés et j’ai beaucoup appris, merci aux notes de bas de page captivantes. Aussi, l’auteur ajoute des extraits au début de certaines nouvelles, semés comme des poèmes, émouvants:  

Je sais les ventres stériles et les avortements de trop d’enfants déjà nés 

Je sais les terres craquelées et les rivières débordantes et meurtrières 

Je sais les femmes violées, abandonnées à elles-mêmes, et les violeurs soignés en prison 

Je sais les ventres affamés et les choux sur la chaussée 

Je sais la dépression du chômeur et le corps brisé de l’esclave 

Je sais les solitudes désespérées et les mariages nubiles 

Les histoires sont bien ficelées et s’enchaînent rapidement, un moment trop rapidement passé à parcourir ce recueil, mais ce n’est certainement le dernier. Une très belle découverte que je recommande à tous ceux qui aiment se laisser porter par le destin, le sien ou celui des autres. 

  • Auteur: Garlonn 
  • Maison d’éditions: Éditions Stratégikus 
  • Parution: 2022 
  • Nombre de pages: 104 

Crédit photo: Valérie Ouellet 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

Page par Page