Littérature québécoise Nouveauté Quoi lire?

Les insoumises

Céleste est sage-femme dans une maison de naissance à Montréal. Elle sort avec Anthony, qu’elle va bientôt épouser. Elle est très proche de Margot, sa belle-mère, et d’Isabelle, une collègue de travail. Ensemble, les trois femmes partagent des confessions, une douce amitié et un travail qui leur plait : accompagner les femmes à mettre au monde leurs bébés dans un environnement bienveillant. Et que dire d’Anthony, si ce n’est qu’il est parfait sous toutes les coutures? 

A des milliers de kilomètres de là, en Algérie, Amel n’est pas amoureuse de son promis. Intelligente et rêveuse, la jeune fille espère autre chose. Sur un coup de tête, elle va quitter toute sa famille pour rejoindre Jonathan, un québécois si sympathique qui a promis de lui faire découvrir sa province et semble tellement loin de tout ce qu’elle connaît. 

Amel va croiser la route de Céleste au coeur d’une nuit qu’elles n’oublieront jamais et qui va les bouleverser. 

Les insoumises est un roman qui se dévore, où les trajectoires des héroïnes, leurs forces et leurs défis, leurs peurs et leurs blessures, résonnent avec un terrible réalisme. On s’accroche progressivement à ces femmes qui tentent de faire du sens de ce qui n’en fait plus, qui rêvent d’une autre vie, qui n’osent pas changer ce – et surtout ceux – qui les ruinent. J’ai beaucoup aimé ces personnages et leurs trajectoires, les liens complexes qu’elles entretiennent entre elles, leurs désirs et leurs peurs. Le roman se lit vite, il est rythmé et dynamique, un régal.

Une lecture touchante, émouvante, dont la fin m’a particulièrement marquée et déstabilisée. 

TW : violences conjugales.

  • Autrice : Fanny Rainville
  • Maison d’édition : Libre Expression
  • Date de parution : 2022
  • Nombre de pages : 327

Crédit photo : Annick Lavogiez

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

Page par Page