Littérature étrangère Quoi lire?

Yoga

C’est un livre sur le yoga et la dépression, sur la méditation et le terrorisme, sur l’aspiration à l’unité et le trouble bipolaire, des choses qui n’ont pas l’air d’aller ensemble. En réalité, si elles vont ensemble.

p. 1

Voilà comment Emmanuel Carrère introduit ce livre autobiographique. J’ajouterais qu’il s’agit aussi d’une élégante chronique sur l’exercice de la spiritualité à une époque où les tapis de yoga ont remplacé les bancs d’église.   

Tout débute par une retraite dans un centre de méditation plutôt strict où cellulaires et distractions modernes sont interdits. Carrère s’y rend avec le dessein de nourrir sa créativité mais aussi de calmer son égo qu’il qualifie d’encombrant et despotique. On l’accompagne dans cette aventure avec une joie complice. On reconnaît ces moments passés sur le tapis à inspirer et expirer pour mieux se connecter à «l’univers» et tendre à l’unité.  

Puis au milieu du livre, tout bascule, un événement qui n’est pas nommé précipite l’auteur dans un état de dépression très grave. Il nous raconte alors son passage à l’hôpital Sainte-Anne, où il subira des électrochocs, entre autres, pour recouvrer la santé.  

Habile dans sa forme, ce livre propose deux faces, la première bienveillante, et la seconde, orageuse. Un récit qui ne manque jamais pourtant de lumière, et que j’ai beaucoup apprécié.  

En voici un extrait :  

Toute situation, tout état du monde et de l’esprit est une combinaison de yin et de yang, et une combinaison changeante, transitoire, toujours en mouvement vers une autre combinaison. Une force yin et vouée à se transformer en force yang, et vice versa, comme la nuit en jour et le jour en nuit, le jour va vers le crépuscule, la nuit vers l’aube, yin est un yang en devenir et nous sommes pris dans les courants de cette incessante métamorphose. Il est vain de leur résister mais utile de les reconnaitre et quelquefois possible de les anticiper. 

– p. 135  
  • Titre : Yoga 
  • Auteur : Emmanuel Carrère 
  • Nombre de pages : 392 
  • Éditions : P.O.L
  • Publié en 2020 

Crédit photo : Vicki Milot

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire