Littérature jeunesse Littérature québécoise Quoi lire?

Nous, et pas Eux

Qu’est-ce qui pousse un adolescent à entrer armé dans une école et tirer sur tout ce qui bouge ? Patrick Isabelle s’est posé la question dans son excellent roman jeunesse Eux, maintes fois nommé et primé.

Maintenant, qu’est-ce qui arrive à ce même adolescent, une fois la tuerie dans le passé ?

C’est la base du roman Nous. Dans cette suite, on est avec le même personnage quasi anonyme dans sa descente aux enfers suivant l’irréparable. L’auteur avait pris la peine de mettre l’accent sur la gradation des causes qui mène au drame dans le premier récit et poursuit la même idée dans cet ouvrage : les conséquences. Dans ce duo de romans, nous n’aurons donc presque pas assisté à la scène mortelle en tant que telle. C’est ce qui fait le brio de l’ensemble.

Acheter ce livre en cliquant sur ce lien

On s’intéresse énormément (uniquement !) à la psychologie du tueur. Comment vit-il avec son crime ? Comment interagit-il avec d’autres prisonniers aussi troublés que lui ? Comment surmonte-t-il son emprisonnement ? On a tendance à oublier les criminels une fois qu’ils sont derrière les barreaux, mais après tout, ils restent toujours des humains. Avec une conscience. Des émotions. Des envies. Des amis. Des ennemis.

Nous s’avère une recherche de la compréhension, tout comme son grand frère Eux. On y voit plusieurs clins d’œil stylistiques (et évidemment, dans l’histoire, même si nous ne sommes pas obligés d’avoir lu le premier pour comprendre le deuxième). C’est une incursion dans la tête d’une personne troublée à laquelle on ne porterait jamais attention une fois derrière les barreaux.

Patrick Isabelle peut se vanter de mettre toujours le doigt sur le mot juste. Il s’incruste dans les émotions avec une précision phénoménale. Tellement qu’on se demande parfois si ce fameux Nous, ne nous inclut pas tous.

 

  • Auteur :
 Patrick Isabelle
  • Nombre de pages :
 120 pages
  • Date de parution : 5 octobre 2016
  • 
 Éditeur :
 Leméac
  • Provenance du livre : Achat à la Librairie de Verdun

Crédit photo : Patrice Sirois

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire