Bande dessinée Littérature étrangère Quoi lire?

Le photographe de Mauthausen

Le photographe de Mauthausen

À cheval entre roman graphique et bande dessinée, Le photographe de Mauthausen retrace le parcours de Francisco Boix, jeune espagnol (catalan, en fait) ayant combattu les armées franquistes lors de la guerre civile espagnole, expatrié et réfugié en France suite à la défaite des Républicains en 1936, puis arrêté par la police française en 1941 et éventuellement déporté dans un camp nazi.

Le fait que Francisco ait survécu à quatre ans passés dans un des pires camps de concentration nazi est en soit assez incroyable, mais qu’il ait pu prendre des photos durant son incarcération est encore plus extraordinaire. Car toute cette histoire est vraie, une petite partie des photos existant encore, le prouvent. Francisco a également témoigné (brièvement) au procès de Nuremberg (cet épisode est très bien décrit dans le livre) puis a vécu quelques années à Paris à la fin de la guerre. Car la tragédie vécue par ce jeune homme ne s’arrête pas au retour du camp. Comme des milliers d’Espagnols considérés comme ennemi du franquisme, jamais il ne fut autorisé à revenir dans son pays après la fin de la guerre.

L’histoire racontée dans ce livre est donc dure, très dure même. Que des hommes aient pu faire subir à d’autres hommes de tels traitements et sévices est effarant. Que des hommes aient pu persister, faire face à tant d’horreur quotidiennement et survivre tout en conservant leur humanité et leur foi en un avenir meilleur, est encore plus stupéfiant. Leur histoire doit être connue. Ce livre rend hommage à ces hommes grâce à un scénario impeccable réalisé par S. Rubio accompagné du dessin efficace du couple P. Colombo / A. Landa. Il se lit d’une traite. Et à la fin de la lecture, on se dit que de tels événements ne devraient jamais se reproduire. Et pourtant …

 

  • Auteurs : scénariste : Salva Rubio / Dessin : Pedro J. Colombo / Couleurs : Aintzane Landa
  • ISBN :978-2-8036-3525-2
  • Édition : Dargaud – Le Lombard
  • Date de parution : Septembre 2017
  • Bande dessinée : 108 pages / texte complémentaire : 54 pages
  • Emprunté à la BAnQ , référence RUB (cote 3 2002 5246 1030 8)

Crédit photo : JAB

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire