Littérature étrangère Quoi lire?

La nuit de feu

La nuit de feu

La nuit de feu est l’un des rares textes autobiographiques de l’auteur français Éric-Emmanuel Schmitt. Il relate un voyage accompli dans le désert africain alors qu’il avait 28 ans, avec un groupe de touristes guidés par un homme touareg. Au cours de ce voyage, en soi chargé de questionnements, de peurs et de doutes, il perd les traces de ses compagnons de fortune pendant près de 24 heures et se retrouve protagoniste d’un événement de sublimation spirituelle.

Pendant une nuit froide et un jour torride, égaré en plein milieu du néant sans eau ni nourriture, sans savoir où il est ni comment retrouver son groupe, il vit alors ce qu’il croit être un moment de rapprochement avec le divin. Il croit : parce que même son cerveau le porte à douter de sa propre expérience, et ce, malgré l’élévation que tout son être éprouve. Schmitt nous livre en quelques pages ce témoignage poignant, empreint de paix profonde, et explique la sensation d’alignement naturel avec le cours nécessaire des événements, avec la vie et la mort, avec la beauté en toutes choses.

Ses paroles se déposent comme des plumes dans l’âme du lecteur, qui demeure longtemps dans son sillage. Comme il arrive souvent avec les romans de Schmitt, ses textes sont enrichis d’une profondeur et d’un sentiment de calme qui bercent et apaisent, qui suggèrent sans imposer, avec humilité. On comprend ici, d’ailleurs, que ce ton, cette joie sereine qui empreigne ses romans, découle de cette fameuse nuit où, seul devant l’univers (ou Dieu ? Il hésite encore…) il en a aperçu tout le sens et la justesse, pendant un temps qui lui a semblé infini.

Ce récit aux tons allégoriques est imbibé de réflexions sur la religion et sur la relation que les hommes entretiennent avec les principes qui règlent l’univers. Une spiritualité laïque traverse déjà l’esprit de l’écrivain, alors encore au seuil de la maturité, en teintant son approche à l’existence, son humilité, sa curiosité envers les autres femmes et hommes.

Il s’agit d’un petit roman qui se lit en un seul souffle, délicat et puissant, comme le sont ses livres. Un rêve qui nous accompagne pendant plusieurs jours, et qui caresse, sans s’imposer, les questions les plus profondes que l’on évite ou que l’on pose tout bas.

  • Auteur : Éric-Emmanuel Schmitt
  • Éditeur : Éditions Le livre de poche
  • Date de parution : 19 avril 2017
  • Nombre de pages : 187 pages
  • ISBN : 9782253070689

 

Crédit photo : Camilla Sironi

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire