Littérature jeunesse Littérature québécoise Quoi lire?

Si j’étais ministre de la culture

Si j'étais ministre de la culture

La maison d’édition québécoise D’Eux a reçu en mars 2018 le prix du meilleur éditeur jeunesse d’Amérique du nord à la 55ème Foire du livre de Bologne. Cette jeune maison d’édition compte à son actif plus d’une œuvre digne de mention. L’une de mes favorites est Si j’étais ministre de la culture de Carole Fréchette et Thierry Dedieu.

En résumé, la ministre de la culture décrète des journées sans culture afin de faire comprendre à ses collègues du gouvernement l’importance de soutenir les initiatives artistiques et culturelles. Une journée strictement fonctionnelle ; pas de musique, pas d’illustration, pas d’imagination. Une journée bien terne pour tous ceux qui se lèveront le matin.

Combien de temps dureraient ces «journées sans culture»? Le temps qu’il faut pour bien sentir l’enfer suffocant que seraient nos existences dans cet univers de stricte efficacité. (p.31)

Le texte de Carole Fréchette a été écrit suite à l’invitation du Conseil québécois du théâtre lors des élections de 2014. Depuis, le manifeste de l’autrice a été adapté afin de rejoindre un public plus vaste. Cet album jeunesse permet une prise de conscience quant à l’importance de la culture. Carole Fréchette démontre l’omniprésence de l’art et de la culture, mais surtout leur importance afin d’avoir une vie plus riche et vivante. C’est un livre qui suscitera assurément de vives réactions chez les jeunes lecteurs (et les plus vieux aussi). La lecture de ce livre hors norme vous permettra d’entamer des discussions profondes, philosophiques, prioritaires. Nul doute que vous aussi serez convaincus de la nécessité d’investir dans la culture après la lecture de Si j’étais ministre de la culture.

 

Toi aussi, sois un « passeur de culture »! Lis et passe à ton voisin.

– Quatrième de couverture

 

  • Auteur : Carole Fréchette
  • Illustrateur : Thierry Dedieu
  • Nombre de pages : 33 pages
  • Date de parution : 2016
  • Éditeur : D’Eux

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire