Littérature québécoise Poésie Quoi lire?

Habiter est une blessure

Habiter est une blessure

Habiter est une blessure est le troisième recueil de poésie de François Godin, auteur de La victoire jamais obtenue (2011) et La chambre aux quatre vents (2014). Dans ce livre au titre magnifique, l’auteur nous propose une incursion dans la difficulté de l’être ensemble.

Les poèmes peuvent se lire comme autant de fragments d’intimité que l’on retrouve sur la route qui nous place face à l’Autre. Tout en délicatesse, Godin nous mène devant le tragique et la violence que suppose l’existence avec les autres. Entrer en relation, on le devine chez l’auteur est un acte qui mobilise à la fois l’amour, la haine, la passion, le déchirement et l’absence. Une posture pleine d’humanité sur le presque insurmontable défi de se retrouver soi-même comme chez un autre, le fragile en nous que ça révèle et la douleur de l’attente de l’être aimé.

je transperce un matelas / une montagne timide

le frimas s’insinue dans les os / saisit les craquements d’ombres

je m’étale dans ce champ de bataille / te cherche dans les restes

j’empoigne la fourchette / déguste les draps

ne te trouve pas

Les poèmes de François Godin ne sont pas pessimistes. Au contraire, il s’en dégage beaucoup de tendresse et de douceur, malgré les blessures que l’on devine à fleur de peau. Et si le sujet peut sembler lourd, la lecture demeure fluide et le propos lumineux. En effet, Godin, malgré la peur et les éraflures, continue de croire en l’amour et, même vulnérable, perpétue l’éternelle et effrayante mise à nue de la rencontre.

Un recueil comme un appel pour qui croit encore en l’amour, malgré les ruptures qui nous écorchent l’âme.

 

  • Auteur: François Godin
  • Nombre de pages : 87 pages
  • Date de parution : novembre 2017
  • Éditeur : Le lézard amoureux (Nota bene)
  • ISBN : 978-2-923398-44-0

Crédit photo : Caroline Dawson

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire