Littérature étrangère Quoi lire?

Avant d’être le Che

Carnet de voyage

Un vieil adage dit que les voyages forment la jeunesse. Rien ne semble plus vrai lorsqu’il est question d’Ernesto Guevara. Plus communément connu sous son surnom du Che, ce personnage historique est internationalement connu, que ce soit pour son idéologie ou son rôle dans la Révolution cubaine de 1959. Mais qui était l’homme derrière la photo devenue icône? Comment le Che est-il devenu le révolutionnaire dont on se rappelle encore aujourd’hui, 50 ans après sa mort?

Carnet de voyage nous permet de plonger dans cette période formatrice qui façonna les idéaux d’Ernesto Guevara. Ce livre, rédigé à partir des écrits de voyage du jeune Che, relate son aventure à travers l’Amérique du Sud avec son compagnon Alberto Granado. Si d’une part ce récit fait voyager le lecteur de l’Argentine au Venezuela, en passant par le Chili et le Pérou, il permet également de suivre l’évolution de l’idéologie du jeune homme alors âgé de 23 ans. Il permet de saisir la sensibilité du futur révolutionnaire face aux injustices vécues par les sud-américains en raison de la montée du capitalisme et de l’ingérence américaine. À travers les rencontres faites le long de la route et les expériences dans les mines du Chili et dans un centre pour lépreux au Pérou, Ernesto Guevara s’est transformé et a amorcé sa transition d’étudiant de médecine issu d’une famille aisée d’Argentine à défenseur des droits et de l’égalité pour toutes et tous. Ce voyage qui devait en être un de tourisme avec son ami entre deux années de médecine se transforma en un voyage de découvertes et de changements profonds pour le jeune Ernesto qui, à partir de ce moment, poursuivit ses idéaux de justice sociale, jusqu’à en mourir.

Aujourd’hui figure polémique d’une révolution qui est loin de faire l’unanimité, Ernesto « Che » Guevara reste un personnage complexe et Carnet de voyage offre une intrusion dans sa pensée et la façon dont cette pensée se forma, permettant de mieux comprendre le parcours qu’il suivit ensuite. Au-delà de l’homme derrière le livre, cet ouvrage constitue également un portrait des injustices présentes en Amérique du Sud au début des années 1950.

 

  • Auteur : Ernesto Guevara
  • Nombre de pages : 166 pages
  • Date de parution : 2004
  • Éditeur : Ocean Sur
  • Provenance du livre : Las Americas

 

Crédit photo : Andréanne Bissonnette

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire