Littérature québécoise

Festival de littérature jeunesse de Montréal

Portraits d'auteurs

    Littérature jeunesse Nouveauté Quoi lire?

    Le temps est relatif 

    Avoir une discussion philosophique avec humour sur la notion de temps, voici ce que nous propose brillamment Izabela Ziȩba dans son oeuvre Le temps est élastique! Elle compare, tout au long de son livre, deux situations qui ont théoriquement la même durée, mais qui sont vécues de manières très différentes par les personnages…

      

    15 minutes. C’est le temps d’un examen de routine chez le dentiste. C’est court ou c’est long? C’est court lorsque tu es le prochain en ligne, mais c’est long quand c’est toi qui es sur la chaise!

    – p. 7-8

    Les pages sont illustrées avec une simplicité aidée d’un choix de couleurs minimalistes. On y rencontre une ou deux couleurs par page ainsi que des personnages tantôt silhouettes, tantôt plus détaillés. On navigue dans le temps; passant d’une minute à une semaine pour terminer par la période de 18 ans, charmant clin d’œil aux parents qui voient leurs enfants grandir avec empressement.  

    On l’aime pour l’humour charmant et subtil qui fait réfléchir, mais surtout qui ouvre à la discussion. La relativité du temps, ce n’est pas simplement qu’une théorie scientifique poussée, c’est aussi une façon de vivre les choses et de les partager. On peut l’exploiter avec des petits du préscolaire comme avec les grands du primaire, tout dépend de l’angle avec lequel on l’aborde. C’est une aussi une lecture simple et facile pour nos jeunes lecteurs qui aiment avoir la sensation de pouvoir terminer un livre en entier d’un seul coup. 

    • Autrice: Izabela Ziȩba (traduction de Peter Burcew) 
    • Illustratrice: Urzula Palusińska  
    • Date de parution: 2021 (en polonais 2019) 
    • Nombre de pages: 32 pages 
    • Éditeur: Les 400 coups 

    Crédit photo : Vanessa Gragnani 

  • Littérature jeunesse Nouveauté Quoi lire?

    Petit tonnerre 

    Les éditions Hannenorak nous proposent trois nouveautés jeunesse dans la série Petit Tonnerre qui nous invite dans différentes communautés autochtones, au cœur de leurs valeurs et des enjeux qui les concernent.  Nokomis et la marche pour l’eau de Joanne Robertson  Nokomis a une relation privilégiée avec Nibi (l’eau). Elle s’aperçoit que cette dernière est maltraitée par l’Homme qui la voit comme une source de profit à exploiter. Que faire face aux géants qui polluent l’eau. Nokomis se met en marche avec ses “sœurs”. Les femmes marchent longtemps autour des…

  • Littérature québécoise Quoi lire?

    À train perdu 

    Jocelyne Saucier récidive ici avec un nouveau roman qui était, je dois dire, très attendu, surtout après le succès immense d’Il pleuvait des oiseaux. À train perdu raconte l’histoire d’une femme qui disparait…