Bande dessinée Littérature étrangère Quoi lire?

XIII Mystery (3e de 3)

XIII Mystery

La série XIII Mystery est née entre les premier et deuxième cycles. Après le premier, Van Hamme, le scénariste, veut arrêter la série, ce à quoi s’oppose fermement le directeur éditorial de Dargaud. Vance, le dessinateur, veut la poursuivre, mais pas tout de suite. Atteint de la maladie de Parkinson, ce dernier cédera sa place.

La démarche artistique derrière cette série est vraiment intéressante. Le directeur éditorial trouve idiot que des centaines de personnages attachants aient été créés et qu’ils soient disparus après quelques planches, d’où l’idée d’une série dérivée. Chacun des albums raconte une histoire qui se passe parallèlement à l’intrigue principale (le premier cycle) ou avant et est approuvée par Van Hamme.

Un album unique de 54 planches par personnage. Un scénariste différent par album, associé à un dessinateur avec lequel il n’a jamais travaillé. Chacun conservant son style personnel pour créer une histoire qui donnera un éclairage inattendu sur un épisode de la série principale. Bref, une relecture pour tous ceux qui croyaient avoir tout compris. Le grand jeu continue. (XIII Mystery – La mangouste, p. 2)

Au moment d’écrire ces lignes, 12 albums sont parus : le premier, en 2008; le douzième en 2018. Un treizième est à paraitre. Cette série s’échelonne donc sur plus de 30 ans!

La série XIII Mystery est captivante! On sent que chaque membre des nouveaux duos scénariste-dessinateur a pris son rôle au sérieux pour porter la série encore plus loin. On sent aussi leur fierté d’avoir participer à une série culte de même que la déférence qu’ils éprouvent envers Vance et Van Hamme. Le respect de l’histoire initiale, la qualité des scénarios, le nouveau regard posé sur les personnages, tout contribue à l’originalité de cette série.

Fans de BD ou de polars, à vos marques!

 

  • Dessinateurs : variés
  • Auteurs : variés
  • Titre : XIII Mystery
  • Date de parution : depuis 2008
  • Éditeur : Dargaud

Crédit photo : Caroline Émond

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire