Littérature étrangère Quoi lire?

Wolfram, un jeune rêveur face aux nazis

Wolfram

Les derniers vingt ans nous ont donné une multitude de livres sur la guerre ’39 – ’45, relatant le parcours d’individus, quelquefois héroïques, d’autres fois moins. Il est souvent difficile de faire la part des choses, de distinguer les souvenirs authentiques des exagérations dans tous ces récits. La grande qualité de Wolfram, un jeune rêveur face aux nazis est d’être un roman biographique, franc et intègre, mais malheureusement un peu passé sous le radar de la presse littéraire suite à sa publication originale en 2011. On y suit le parcours inusité d’un jeune allemand issu d’une famille d’artistes non engagés politiquement et refusant toute adhésion à l’idéologie nazie. Né en 1924, Wolfram Aïchele est un garçon démontrant dès son plus jeune âge un vif intérêt et un talent exceptionnel pour l’art, tout particulièrement pour la sculpture. Cependant, en atteignant l’âge de 18 ans en 1942, impossible pour lui comme pour tous les jeunes Allemands de ces années-là, d’échapper à l’armée.

Probablement l’un des rares individus à avoir été présent sur le front de l’est en 1942, puis sur celui de l’ouest lors du débarquement allié en 1944 et d’y avoir survécu, son témoignage constitue sans aucun doute l’un des plus précieux et l’un des plus authentiques. Pas d’acte d’héroïsme ou de rebondissement spectaculaire, mais beaucoup de chance, beaucoup de souffrance et beaucoup de résilience chez ce jeune homme. Wolfram Aïchele qui put, finalement, développer son plein potentiel artistique dans les années cinquante et qui devint un peintre mondialement connu, nous livre ainsi ses souvenirs et ceux de ses proches via la plume de l’historien Giles Milton, son gendre. Fait remarquable : c’est par hasard qu’au début des années 2000, Milton prit conscience de l’histoire de son beau-père et de la grande valeur historique de ce qu’il avait à raconter. Bien heureusement, car nous avons droit à un très beau récit qui mérite d’être connu.

  • Auteur : Giles Milton
  • ISBN : 9 782882 502650
  • Édition : Les éditions Noir sur Blanc
  • Date de parution : 2012
  • Nombre de pages : 283 pages
  • Emprunté à la BAnQ , référence 923.543 A2883m 2011 (cote 3 2002 5164 4282 7)

Crédit photo : JAB

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire