Littérature québécoise Quoi lire?

Une maison et sa vie

Une maison et sa vie

C’est l’histoire d’une maison. C’est l’histoire de familles qui ont vécu dans cette maison. C’est l’histoire d’un village, de sa colonisation, d’une maison et de tous ses occupants. Mais qu’a-t-elle de si particulier cette maison pour qu’elle soit en quelque sorte le personnage central de cette histoire? Katia Gagnon, chef de la division des enquêtes au quotidien La Presse, a imaginé dans Rang de la croix une intrigue tissée à même les fibres de la filiation et de la tragédie, et ce, sur quatre générations de femmes. Il s’agit du troisième roman de la journaliste qui est passée maître dans l’art de retracer des parcours de vie singuliers. 

Rang de la croix se lit d’un souffle, de préférence la nuit. L’autrice a su insuffler du mystère à un récit ponctué de drames humains. On vit par procuration les aléas de la vie d’habitants d’un petit village reculé, des années 30 à aujourd’hui. Katia Gagnon connaît l’humain, la complexité de ses rouages, et prend le temps de tracer le passé de chacun de ses personnages afin de mieux éclairer leur présent. J’ai été impressionnée par le travail fait par l’autrice sur la forme du roman : chaque partie du roman qui porte le nom d’une femme est précédée d’une incursion dans la tête d’un personnage, chaque chapitre porte un titre savamment choisi et que dire du choix de raconter cette histoire à rebours pour bien marquer à quel point le passé est garant de l’avenir. En refermant le livre, j’ai eu la vive impression d’y être, moi aussi, déjà allée sur le Rang de la croix, un rang pourtant dont on ne semble pas vraiment revenir.

  • Autrice : Katia Gagnon
  • Nombre de pages : 336 pages
  • Date de parution : avril 2019
  • Éditeur : Les Éditions du Boréal

Crédit photo : Karine Villeneuve

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire