Auteurs Littérature québécoise Poésie Qui? Quoi lire?

Se faire prescrire des livres par Simon Boulerice

Simon Boulerice et Karine Fortin

J’ai rarement, jusqu’à maintenant, cherché à approcher les auteurs lors de séances de signature. Qu’est-ce que j’avais à leur dire? Ne sont-ils pas lassés d’entendre toujours les mêmes questions de leurs lecteurs? Un livre publié n’a-t-il pas sa vie propre, quoique puisse en dire son auteur? Et si un silence inconfortable me réduisait au statut de groupie, que je ne suis pas, faisant signer sa copie?

Simon Boulerice a d’abord déambulé parmi les livres de la librairie Marie-Laura, à Jonquière, pour découvrir ce que recelait cette caverne d’Ali Baba, tout comme nous, lecteurs, le faisons.

Une lectrice s’est tranquillement déplacée vers la table fournie de livres qu’il avait choisis, s’est fait prescrire un titre selon ses goûts. C’était tout simple! J’ai senti l’ouverture et la générosité de l’auteur.

J’y suis allée à mon tour.

– Qu’est-ce que t’aimes lire?

– J’aime vivre des expériences par la lecture, sentir avec mes sens.

– Je pense que t’aimerais ce livre-là. Il est intense. On sent les choses.

 

Il l’a pris, l’a ouvert, m’a lu des passages tout en en parlant drôlement bien, avec des mots liant les livres à sa propre vie. J’avais envie de le lire.

Comme il n’y avait pas d’autres lecteurs en quête de prescriptions, nous avons continué comme ça, discutant de livre en livre au fil des pages qu’il feuilletait pour me lire des mots d’autres écrivains.

Je n’avais lu aucun de ses livres à lui, qu’il a lui-même écrits.

Il a ouvert Géolocaliser l’amour et a lu les premières phrases. De la poésie? Que je comprends? Qui me donne envie de continuer? Je l’ai ajouté à ma sélection.

Je portais un chandail de la même teinte que la couverture du livre. Lui aussi. Notre rencontre s’est terminée par une accolade sincère et une photo tout en mauve.

Je ne vous dévoile pas les prescriptions qu’il m’a données. Je vous encourage plutôt à approcher à votre tour un auteur pour vous faire prescrire des lectures, histoire de repartir avec des livres qui auront pour vous une valeur toute spéciale.

D’ailleurs, d’autres séances de prescriptions littéraires sont à venir à la Maison des libraires du Salon du livre de Montréal, qui se tiendra du 16 au 21 novembre. Vous pourriez vous retrouver avec une prescription de Patrick Senécal, Fanny Britt, Catherine Mavrikakis ou Simon Boulerice! Pour l’horaire détaillé, consultez le site de l’association des libraires du Québec.

  • Auteur : Simon Boulerice
  • Titre : Géolocaliser l’amour
  • Nombre de pages : 242
  • Date de parution : 19 septembre 2016
  • Éditeur : Les éditions de Ta Mère
  • Provenance du livre : Librairie Marie-Laura

Crédit photo: Pascale Brisson-Lessard, Librairie Marie-Laura

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire