Littérature québécoise Nouveauté Quoi lire? Société

Pourquoi les filles ont mal au ventre?

Pourquoi les filles ont mal au ventre?

Comme j’aurais aimé que l’on mette ce livre entre mes mains lorsque j’étais adolescente! La jeune femme pas trop sûre de moi, avec le monde entier à décortiquer et pas de carte pour l’appréhender en aurait assurément été soulagée de savoir que je n’étais pas seule. Pas seule à ressentir des nausées en voyant les statistiques sur les violences faites aux femmes. Pas seule à ressentir un profond ennui de se faire catcaller dans la rue. Pas la seule à avoir le vertige devant toute l’injustice que vivent les filles et qui semble aller de soi.

Contre le sexisme ordinaire, de Pesloüan et Darling montrent et nomment de nombreuses réalités vécues qui affectent les jeunes femmes. Elles dévoilent ainsi tous les malaises masqués ou minimisés qui font pourtant partie du quotidien de ce que vivent les filles. Le livre a surtout l’immense qualité de mettre des mots sur le ressenti, le honteux, le caché, le vécu par en dedans. Des mots baume, qui normalisent des situations douloureuses que la majorité des filles vivent. Des mots mitraillette, qui pointent et attaquent ce qui fait mal. Des mots toniques, qui nous permettent de voir la vie autrement que celle énoncée par les dictats sociaux.

On soulignera aussi l’honnête souci d’inclusion du duo aux commandes de ce magnifique album. Lucile de Pesloüan y parle des réalités vécues par les femmes ailleurs dans le monde, des Autochtones, des trans. Geneviève Darling fait un travail colossal pour brouiller les stéréotypes genrés dans ses illustrations à la fois originales, fortes et suaves.

Crédit photo : Caroline Dawson – Illustration de Geneviève Darling

Pourquoi les filles ont mal au ventre? est un livre manifeste. Il permet d’ouvrir un dialogue avec les jeunes en nous aidant à prendre conscience de toutes les violences engendrées par l’oppression que subissent les femmes. Mais la vigueur et la frondeur de ce livre suscite aussi un grand sentiment d’empowerment : il appelle à l’action. La colère d’abord, le refus ensuite, mais aussi, à la fin, la solidarité.

Un livre magnifique et essentiel. Un peu comme si on avait une grande sœur qui nous donnait un coup de main pour cheminer dans les broussailles du monde. J’imagine que c’est ce qu’on appelle la sororité.

 

  • Autrice : Lucile de Pesloüan
  • Illustratrice : Geneviève Darling
  • Nombre de pages : 47 pages
  • Date de parution : 2017
  • Éditeur : Éditions de l’Isatis
  • ISBN : 978-2-924-7690-65

 

Crédit photo : Caroline Dawson

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire