Ado Littérature québécoise

Paysage aux néons

paysage aux néons

Mélanger poésie et entraînement, c’est faisable ? Pour Simon Boulerice, c’est une idée de génie ! Dans Paysage aux néons, on retrouve Léon, le protagoniste de Jeanne Moreau a le sourire à l’envers (pas besoin d’avoir lu le roman précédent, même s’il est très bon !) dans un gym. Pour se motiver, il lit de la poésie en pédalant sur son vélo stationnaire. Peu banal, en effet. Il se met même à vandaliser les fiches d’entraînement des clients du gym avec les plus beaux vers de la poésie québécoise. Quand il ne lit pas, il passe son temps à admirer Marky Mark, le monsieur muscle/héros du gym. Une certaine Félindra (oui, comme dans Fort Boyard !) vient briser sa quiétude physique en le taquinant un brin.

Le roman est écrit sous forme de programme d’entraînement, exercices et recettes inclus. Les chapitres sont courts et suivent à merveille le rythme d’un gym. Vraiment, la forme est un coup de génie de la part de Boulerice. Les pages se tournent rapidement, on pourrait même lire le livre sur un vélo stationnaire, tout comme Léon.

Boulerice reprend ici des thèmes récurrents dans ses œuvres : l’image de soi et la quête du bonheur au quotidien. Les trois personnages principaux jonglent avec leurs désirs, leurs envies, mais ils sont aussi conscients de la réalité. Ce n’est pas tout le monde qui peut être un monsieur muscle. Et même quand on l’est, il y a un prix à payer. C’est une réflexion intéressante qui nous montre bien les multiples côtés de l’entraînement.

On retrouve aussi le goût marqué de l’auteur pour lier d’une amitié improbable des personnages aux antipodes. Les personnages principaux ne sont pas sans rappeler Le dernier qui rira : un jeune homme, encore adolescent et une femme adulte. Le genre de duo qui ne s’entraîne pas ensemble, normalement. Dans l’univers coloré de Simon Boulerice, rien n’est impossible. Même que l’invraisemblable devient souvent une norme qu’on accepte volontiers. Évidemment, le tout est écrit avec humour, comme l’auteur le fait toujours.

Paysage aux néons est une œuvre légère, mais elle nourrit tout de même quelques questionnements pertinents. Elle ouvre la porte aux différences et aux motivations qui nous habitent. Elle ferait sûrement un grand bien aux garçons si elle se retrouvait sur leur table de chevet.

 

Auteur : Simon Boulerice
Éditeur : Léméac
Pages : 104 pages
Date de Sortie : 17 août 2015

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire