Ado Littérature jeunesse Quoi lire?

Oser lire

Oser Lire

Au début de l’année 2018, Bayard Canada s’est nanti d’une nouvelle collection de courts romans : OserLire. Cette série de romans succincts, comptant déjà six titres, s’adresse aux jeunes de 12 ans et plus. Ces livres se destinent plus particulièrement aux jeunes ne maîtrisant pas parfaitement la lecture ou à ceux n’ayant pas le français comme langue maternelle.

Ces bouquins, de type tête-bêche, proposent deux alternatives au lecteur. Le jeune peut choisir de lire la version « oser » qui est abrégée ou la version « lire » qui est plus détaillée. La première version est sans fioriture. Les auteurs vont à l’essentiel. Le but du récit « oser » est de susciter l’envie de lire l’histoire entière donc la version « lire ». Les trames narratives sont donc efficaces, mais incomplètes. Le lecteur reste quelque peu sur sa faim. Afin d’avoir un sentiment de complétude, ce dernier n’a donc d’autre choix que de poursuivre sa lecture avec la version longue pour avoir toute l’information nécessaire à la compréhension. Concernant la version « longue », il est important de préciser qu’elle reste tout de même brève malgré une mise en contexte plus exhaustive.

Les romans de la série OserLire sont accessibles et écrits avec un vocabulaire qui ne rebutera pas le lecteur débutant. On propose des histoires intelligentes, parfois choquantes. Bayard Canada a fait appel à des auteurs chevronnés, Michel Noël, Sonia K. Laflamme ou Camille Bouchard pour ne nommer que ceux-là. Avec cette collection de première lecture pour adolescent, on permet au lecteur en difficulté de ne pas se sentir stigmatisé. Les textes sont faciles, mais ne sont pas infantilisants. On ne sous-estime pas la capacité du lecteur à comprendre le propos du texte et on lui propose des contes qui susciteront son intérêt. Les auteurs présentent des œuvres qui se situent dans des registres variés; polar, roman historique, science-fiction, etc. Il y en a pour tous les goûts et donc peut-être ces livres seront-ils en mesure de rejoindre un plus grand nombre de lecteurs.

 

Crédit photo : Noémie Philibert-Brunet

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire