Littérature étrangère Quoi lire?

La mystérieuse flamme de la reine Loana

Loana

Nous sommes en 1991 et Yambo est à la veille de ses 60 ans. Yambo, ainsi nommé par ses amis à cause d’un personnage de bande dessinée, sort d’un coma suite à un problème de santé. Une partie de sa mémoire est atteinte. Il ne reconnait plus les gens qui l’entourent. Collectionneur et marchand de livres anciens de renom, des citations de textes lui reviennent constamment en tête. Sous la plume d’Umberto Eco, nous suivons le parcours de Yambo à la recherche de sa mémoire perdue, dans ce magnifique roman illustré où le brouillard s’invite comme un personnage doux et rassurant.

De retour dans son appartement à Milan, Yambo n’arrive pas à reprendre un rythme de vie normal. Son épouse lui propose d’aller passer du temps seul dans la maison de campagne familiale à Solara, question de se reposer sous les bons soins de la gouvernante des lieux. Non seulement il ne se repose pas, mais son cerveau est en ébullition. Il découvre au grenier des cartons de livres entassés par ses oncles après le décès de son grand-père, lui-même collectionneur de documents écrits et d’enregistrements sur disques de chansons populaires. Il entreprend de rebâtir sa mémoire par le dépouillement de ces cartons. Eco nous entraîne alors dans une reconstitution de l’Italie fasciste à l’époque de Mussolini par maintes illustrations. Affiches de cinéma, publicité de cigarettes, emballages de friandises, photos de personnages célèbres, paroles de chansons, catalogues de vêtements ou de jouets, cahiers et manuels scolaires et beaucoup de héros de bandes dessinées aident Yambo à remettre en place les morceaux d’un puzzle représentant son enfance et son adolescence. Je me sentais au milieu d’un film de Fellini dans un mélange de candeur, d’espièglerie et de critique sociale teintée d’humour et de tendresse. Chaque fois qu’il est gagné par l’émotion provoquée par la découverte d’un nouveau trésor, Yambo ressent comme une flamme à l’intérieur de son corps.

En découvrant dans les archives de son grand-père un livre rare d’une grande valeur, Yambo est victime d’une deuxième attaque qui le replonge dans le brouillard comateux. Et là il se souvient d’un amour de jeunesse perdu qu’il n’a jamais oublié. Il se revoit aussi enfant, jeune héros de résistance, conduisant à l’aveugle en pleine nuit dans une colline aux escarpements dangereux, des soldats qui tentent de s’échapper des fascistes et de leurs chiens. Il connaît cette colline par cœur pour l’avoir maintes fois parcourue dans l’épais brouillard avec ses amis, entre Solara et le village voisin. Par la suite nous accompagnons Yambo dans une sublime allégorie où tous les personnages se mêlent entre eux jusqu’à ce que le soleil tourne au noir.

 

  • Auteur : Umberto Eco; traduit de l’italien par Jean-Noël Schifano
  • Nombre de pages : 483 pages
  • Date de parution : 2005
  • Éditeur : Grasset
  • Provenance : Prêté par une amie

Crédit photo : Richard Martel

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire