Littérature étrangère Quoi lire?

Mémoire de fille

Mémoire de fille

J’ai découvert Annie Ernaux récemment en lisant son dernier roman Mémoire de fille. Cette lecture a été pour moi une véritable révélation ! Je me suis donc empressée de lire plusieurs autres ouvrages de cette auteure française.

Annie Ernaux se démarque par son style d’écriture et par le côté autobiographique de tous ses récits. Dans Mémoire de fille publié en 2016, presque soixante ans après avoir vécu les événements, l’auteure nous transporte à l’été 1958 alors qu’elle est âgée de 18 ans. Elle y raconte un été marquant qu’elle avait jusque-là enfoui loin dans sa mémoire et tenté d’oublier. Elle explique dans le livre que l’année 1958 figurait dans ses projets d’écriture depuis vingt ans, mais qu’elle remettait toujours cette intention à plus tard, et qu’il s’agit en quelque sorte du texte manquant de son œuvre.

Achetez ce livre en cliquant sur ce lien

Passant du « je » au « elle » lors de la narration, car elle ne se reconnaît plus dans la jeune fille qu’elle était à l’époque, Annie Ernaux nous raconte combien sa première nuit avec un garçon a été bouleversante. Cet été-là, elle est monitrice dans une colonie de vacances et, pour la première fois, elle goûte à la liberté de se retrouver loin de ses parents, dans un milieu socio-économique différent du sien, elle qui est de condition modeste. C’est sa première expérience de travail, elle couche pour la première fois avec un garçon, elle découvre la sexualité et elle éprouve sa première désillusion amoureuse. Elle est ensuite catégorisée comme une fille facile et se fait rejeter par le groupe de moniteurs.

Annie Ernaux réfléchit aux conséquences immédiates que cet été-là et, surtout, cette nuit-là ont pu avoir sur son corps et son existence durant les deux années suivantes. Elle médite également sur l’empreinte qu’elle a gardée de cette période de sa vie. L’auteure observe cette fille qu’elle était en 1958 en prenant une distance, sans porter de jugement ni essayer de justifier ses comportements. Elle tente du mieux qu’elle le peut de reconstituer les sensations, les émotions et les questionnements qui étaient les siens à 18 ans.

C’est un roman frappant, émouvant et remarquablement bien écrit, l’un des meilleurs que j’ai lu de cette écrivaine jusqu’à maintenant. On s’attache à cette jeune Annie et on souffre avec elle. Un livre et une auteure à découvrir.

 

  • Auteur : Annie Ernaux
  • Nombre de pages : 150 pages
  • Date de parution : Mai 2016
  • Éditeur : Gallimard
  • Livre acheté à la Librairie Raffin
  • ISBN : 9782070145973

Crédit photo : Jeanne Lavictoire

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire