Littérature québécoise Quoi lire?

Marcher sur un LEGO et autres raisons d’aimer la vie

Si vous pensiez qu’être éditeur de la collection La Shop chez Québec Amérique empêcherait Stéphane Dompierre de publier, vous étiez dans l’erreur. Celui qui aimerait qu’on en revienne de son prix littéraire en 2005 pour son premier roman Un petit pas pour l’homme, nous offre ce printemps son recueil Marcher sur un LEGO et autres raisons d’aimer la vie, sa huitième publication en solo.

Cet ouvrage est dur à décrire. Il ressemble beaucoup au recueil de chroniques Fâché noir publié chez Québec Amérique en 2013. Dompierre écrivait les raisons pour lesquelles il était fâché sur le défunt portail Yahoo ! Québec. Maintenant qu’il n’a plus cette tribune, il accumule les textes où il gère sa frustration et les publie directement sur papier au lieu de les mettre sur Internet d’abord. Marcher sur un LEGO est donc la suite spirituelle des humeurs de Dompierre. Mais penser y trouver d’autres raisons d’aimer la vie est un leurre, puisque nous sommes surtout dans l’évacuation des irritations quotidiennes de l’auteur. C’est le même univers de parodies d’éditoriaux que Fâché noir.

La force de Dompierre, et ce, depuis toujours, est son humour. Bien que nous soyons bien évidemment dans les jérémiades, l’auteur réussit à nous faire rire. Ses observations prennent souvent des détours surprenants et on se plaît à se reconnaître dans ses lamentations. On se sent soudainement moins coupable d’avoir soi-même grincé des dents pour la même raison. Même si quelques pages baignent dans le déjà-vu, l’ensemble de l’œuvre est somme toute réussi.

Si vous cherchez une lecture où vous vous sentirez moins seul d’être exaspéré par pas grand-chose, Marcher sur un LEGO et autres raisons d’aimer la vie saura certainement vous décrocher un sourire.

  • Auteur : Stéphane Dompierre
  • Éditions : Québec Amérique
  • Date de parution : avril 2019
  • Nombre de pages : 232 pages

Crédit photo : Patrice Sirois

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire