Littérature québécoise Poésie Quoi lire?

L’œil soldat

Dans L’œil soldat, le dramaturge et auteur de L’orangeraie Larry Tremblay raconte l’histoire d’un jeune homme qui, à cause d’un pacte avec le diable, se retrouve soudainement soldat au milieu de toutes les horreurs de la guerre. L’auteur mélange poésie et narration dans ce nouvel ouvrage surprenant. Le récit poétique est un style de plus en plus à la mode et il est évident qu’il sied très bien à Larry Tremblay.

À travers des vers décomplexés, Tremblay utilise le narrateur pour nous décrire l’indescriptible. En lisant l’œuvre, on est souvent surpris à quel point des mots simples peuvent mettre le doigt précisément sur des sentiments enfouis profondément. C’est sans aucun doute la principale qualité de la plume de Tremblay.

«Je trouve une porte

entre mon cerveau

et celui d’un enfant

Il n’est pas né

il me dit

dans sa langue

de matière cérébrale

que j’aurais pu

être lui»

– L’œil soldat p. 44

L’auteur pousse même l’aventure un peu plus loin et réfléchit sur les conséquences des déchirures que provoquent les conflits mondiaux. On reconnaît alors dans L’œil soldat une essence semblable à L’orangeraie.

«nous aimons nos dieux

plus bêtes que nous

plus froids que nos haleines

plus tranchants que nos serments

plus aveugles que nos pas

sur le chemin de la détestation»

– L’œil soldat, p. 68

Existe-t-il des mots suffisants pour l’indicible ? Il est assez audacieux de tenter de répondre à cette question avec de la poésie. Voilà tout le génie de Larry Tremblay.

  • Auteur : Larry Tremblay
  • Éditions : La Peuplade
  • Pages : 77 pages
  • Date de parution : février 2019

Crédit photo : Patrice Sirois

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire