Bande dessinée Littérature étrangère Quoi lire?

Lisez-vous des mangas?

Ikigami : préavis de la mort

Lisez-vous des mangas? Oui, oui, les bandes dessinées japonaises avec des personnages aux visages enfantins et anguleux. Alors, vous en lisez? Non? Eh bien, moi non plus. C’était jusqu’à ce qu’une collègue m’en suggère un spécifiquement. Jusque là, je n’étais pas du tout attirée par ce genre littéraire que je croyais plutôt destiné aux enfants. Et, sérieusement, devant un rayon de mangas, je n’aurais pas su quoi choisir.

Le manga suggéré par ma collègue s’appelle Ikigami: préavis de mort. L’histoire aux allures de dystopie se situe dans un Japon futuriste où le gouvernement tente d’exercer un contrôle répressif sur sa population. En instaurant la Loi pour la sauvegarde de la prospérité nationale, la dérive totalitaire ne laisse plus de place à la dissidence. Afin de transmettre la valeur de la vie aux citoyens, tous les enfants en âge d’entrer à l’école recevront un vaccin. Une dose sur mille, distribuée aléatoirement, contient une capsule spéciale. Celle-ci est programmée pour éclater alors que le jeune aura entre 18 et 24 ans, causant ainsi sa mort. Évidemment, personne ne sait qui transporte le poison dans son système. Cette mesure est censée donner le goût à chacun de vivre une vie pleine et productive, ne sachant quand la mort peut survenir.

L’intrigue est construite autour du personnage de Fujimoto, un jeune homme sensible qui a l’horrible devoir de livrer l’Ikigami aux porteurs de la capsule, ce préavis les informant que leur décès surviendra dans 24 heures exactement. La trame narrative suit le jeune livreur dans son quotidien et ses pensées, mais aussi les victimes de ce système autoritaire qui prétend vouloir le bien de la nation. Que feront-elles de leurs dernières 24 heures?

Moi qui pensait que les mangas étaient visuellement plutôt caricaturaux, j’ai découvert ici des visages aux émotions justes et nuancées, des paysages urbains d’une minutie surprenante et des vues de nuit ahurissantes.

Ne vous y méprenez pas, le sens de la lecture d’un manga est l’inverse de ce à quoi nous sommes habitués en occident. Il faut placer la tranche du livre à droite, puis tourner les pages de la gauche vers la droite. Ensuite, on suit les cases de droite à gauche et de haut en bas. Ne laissez pas ce détail vous rebuter, après quelques pages seulement, on n’y pense plus et ça devient naturel!

 

  • Auteur: Motorô Mase
  • Nombre de pages: Tome 1: 210 pages (10 tomes au total)
  • Date de parution: 2014 à 2016 pour la version française (originale 2005)
  • Éditeur: Kazé
  • Provenance du livre: Planète BD
  • Crédit photo: Marie-Hélène Legault

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire