Chick Lit Littérature Canadienne Littérature jeunesse Littérature québécoise Quoi lire?

L’influence des réseaux sociaux

C’est un euphémisme de dire que les réseaux sociaux ont un impact sur nos vies. Ils sont omniprésents et leur présence se fait même sentir depuis quelques années dans la littérature jeunesse et pour adolescents. Je vous propose aujourd’hui trois livres qui démontrent les impacts de ces (plus si) nouveaux médias sur la vie des adolescents et la perception qu’ils ont d’eux-mêmes.  

Dans la tête d’Anna.com  
de Catherine Francoeur  

Annabelle est fascinée par les influenceurs, youtubeurs et vedettes du net. Elle écrit un blogue qui n’est malheureusement lu que par ses trois meilleures amies. L’adolescente trouve sa vie bien ordinaire. Ce sentiment est accentué lorsqu’elle rencontre Théa. Cette dernière a une vie incroyable et Annabelle souhaiterait être aussi intéressante. C’est pourquoi elle s’invente, sous forme de blogue, un alter ego, Anna, jeune fille à la vie trépidante. Cependant, mener une double-vie n’est pas toujours simple.  

Dans la tête d’Anna.com de Catherine Francoeur ne renouvelle peut-être pas le genre, mais saura tout de même charmer le lectorat auquel le livre s’adresse. C’est une lecture agréable qui se fait assez rapidement : le texte est écrit de manière à faire de nombreuses références aux nouvelles technologies. Nous n’avons qu’à penser aux captures d’écran du blogue ou du cellulaire, ou même à la manière d’écrire les dialogues (un peu comme une pièce de théâtre) qui n’est pas sans rappeler les conversations par texto ou dans Messenger. Si vous appréciez le tome 1, sachez que le deuxième tome sortira imminemment et que le blogue devrait aussi être mis en ligne bientôt.  

  • Date de parution : octobre 2020  
  • Nombre de pages : 344  
  • Éditeur : De la Bagnole 

Parfum de fausses nouvelles  
de Pierre-Alexandre Bonin  

Félix aspire à devenir journaliste. C’est pourquoi il s’implique dans le journal de son école secondaire. Malgré tous ses efforts, les ragots et potins semblent plus intéresser les lecteurs que ses articles basés sur des recherches rigoureuses. Il décide donc de se créer une chaine YouTube où il diffuse de fausses nouvelles. Il attire rapidement l’attention désirée, mais à quel prix ?  

Le terme « fausse nouvelle » a été élu mot de l’année en 2017. Cette expression est, à ce jour, toujours d’actualité. En cette ère de surinformation et d’infobésité, il est important d’en faire comprendre le sens aux ados et préados. Pierre-Alexandre Bonin réussit cette mission sans adopter un ton trop moralisateur. Il décortique le terme, en montre les répercussions et réussit même à inclure des procédés à adopter pour ne pas se faire prendre par une « fake news ». Toute cette information ne se fait pas au détriment de l’histoire. On s’attache rapidement aux personnages et on suit l’effet boule de neige des mensonges de Félix avec plaisir (et un léger stress).  

  • Date de parution : octobre 2019  
  • Nombre de pages : 143  
  • Éditeur : Bayard Canada  

Rentrer son ventre et sourire 
de Laurence Beaudoin-Massé  

Vie amoureuse qui semble parfaite. Corps qui semble parfait. Publications qui semblent parfaites. Élie, Quinoa_forever, semble en tout point parfaite. Elle aspire à être au top des influenceuses. Or, sa vie n’est peut-être pas aussi glam. Elle vit dans l’angoisse de prendre du poids et ne comprend pas totalement comment elle peut être en couple avec un gars aussi « cool ». Ajoutons à cela qu’elle doit maintenant travailler avec sa pire ennemie, que sa famille juge son mode de vie et qu’un autre gars vient chambouler sa vie instaparfaite.   

Dans ce roman, les sujets sont plus matures et on pousse la réflexion à un niveau supérieur par rapport aux deux suggestions précédentes. Rentrer son ventre et sourire s’adresse donc à un lectorat plus avisé d’où sa parution dans la collection « Jeune adulte » des éditions de la Bagnole. Cependant, certains adolescents pourraient apprécier cette lecture ; je l’aurais grandement apprécié étant plus jeune. Laurence Beaudoin-Massé aborde l’idée du vrai et du faux sur les réseaux, de l’image que l’on projette versus notre vrai nous. Elle parle également de cette volonté de plaire à tout prix et de correspondre aux attentes des autres. On aborde également le thème de la grossophobie et de l’impact que peuvent avoir les images hyper léchées qu’on retrouve sur internet sur l’acceptation du corps. Bien que le tout peut sembler lourd, ce roman est efficace et met tout en place pour une suite.  

  • Date de parution : juin 2020  
  • Nombre de pages : 336  
  • Éditeur : De la Bagnole  

Crédit photo : Noémie Philibert-Brunet

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire