Littérature étrangère Polar, Roman noir et policier Quoi lire?

L’homme aux deux ombres

L'homme aux deux ombres

Paru en français le 16 janvier dernier, L’homme aux deux ombres vaut la peine qu’on s’y attarde, malgré ses 736 pages qui peuvent faire peur.

Au fil des chapitres, le lecteur est amené à voyager à travers différentes époques et différents pays. Le passé des personnages se situe aux États-Unis durant la guerre de sécession. Le présent, quant à lui, se déroule à Londres à la fin du 19ème siècle. Entre temps, l’auteur nous invite à faire un saut en Afrique du Sud, alors que certains des personnages s’y trouvent pour un voyage qu’on pourrait qualifier « d’affaires ».

Même si nous sommes en présence d’un scénario typique de détective à la recherche d’un truand, ce roman policier arrive à nous tenir en haleine. La particularité est que cette fois, le détective mène une enquête pour lui-même et en dehors de ses fonctions officielles. Il veut élucider un mystère qui semblait obséder son père avant lui. La raison de cette obsession lui est totalement inconnue et là est la principale intrigue. Les gens qu’il rencontre lui mentent, mais pourquoi? Cette Charlotte qu’il a essayé de faire parler s’est jetée d’un pont alors qu’il la pourchassait, qu’avait-elle de si important à cacher?

Bref, l’homme aux deux ombres est ce truand, cet homme qui semble partout et nulle part à la fois. Alors que des réponses à certaines de nos questions sont élucidées au cours du roman, de nouveaux questionnements apparaissent et nous ressentons toujours cette urgence de savoir. Là est, à mon avis, ce qui compte pour qu’un roman policier soit réussi.

En plus d’avoir bien fait ses recherches et d’arriver habilement à nous faire voyager dans le temps à la fois dans des scènes mondaines de Londres et dans les tranchées boueuses de la guerre, l’auteur nous embarque dans une intrigue à plusieurs niveaux qui ne prend pas le lecteur pour un imbécile.

 

  • Auteur : Steven Price
  • Nombre de pages : 736 pages
  • Date de parution : 16 janvier 2018
  • Éditions : Alto

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire