Bande dessinée

Les voyages d’Ulysse

les voyages d'Ulysse

Pour ceux déjà familiers avec le travail du dessinateur Emmanuel Lepage et ayant apprécié ses dessins dans « Voyage aux îles de la désolation » et dans « La lune est blanche », dépêchez-vous de mettre la main sur ce nouvel album : illustrations absolument sublimes, avec vues de bateaux bravant la mer, de ciels de couleurs majestueuses, de visages aux expressions parfaitement rendues. Pour les autres voilà une belle occasion pour découvrir son art.

Dans cet album, toutefois, pas de récit-reportage, mais un scénario original décrivant la quête d’une jeune femme à la recherche d’un peintre renommé qu’elle a connu lorsqu’elle était une enfant, mais dont elle a perdu la trace. Une jeune femme au caractère bien trempé, capitaine d’un bateau nommé Odysseus. Au début, on peine un peu à comprendre qui elle est et comment il est possible qu’elle se retrouve à la barre dans un milieu de marins, hommes rudes à la réputation mauvaise et peu enclins à la discipline. Mais le scénario bien ficelé nous dévoile peu à peu son passé, son parcours et pourquoi son équipage la respecte unanimement. Et tout au long du livre, des parallèles avec l’odyssée d’Ulysse dans l’Iliade, illustrés de façon majestueuse, ajoutent une touche exotique au récit.

Et plus on avance dans le récit, plus on veut savoir si elle réussira à retrouver celui qu’elle cherche  et pourquoi elle y met tant d’efforts. Et on néglige du même coup, de prendre le temps d’apprécier les illustrations. Mais il y a toujours la possibilité, une fois le livre fini, de revenir feuilleter l’album et d’apprécier l’art dans chaque image. Car chaque dessin, chaque image est un petit bijou.

 

 

  • Titre : Les voyages d’Ulysse
  • Auteurs : Scénario : Sophie Michel
  • Illustrations : Emmanuel Lepage et René Follet
  • ISBN 978-2-35674-043-4
  • Édition / Année : Éditions Daniel Maghen 2016
  •  223 pages
  • Emprunté à la BAnQ, référence LEP (bande dessinée auteur) —  cote 3 2002 5236 8882 6

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire