Essai Le Mois de l'Histoire des Noirs Quoi lire?

Les racines du hip-hop au Québec

Collaboration spéciale de Simon Deschamps-Léger 

Tandis que le rap québécois, ou « rap queb » pour les intimes, profite d’une reconnaissance et d’une visibilité médiatique sans précédent, Les racines du hip-hop au Québec : Carnet de recherches T.1 arrive à point nommé. 

Journaliste spécialisé en histoire de la musique depuis 2005, Félix B. Desfossés part à la recherche du premier enregistrement de rap québécois. Et c’est davantage la route que la destination qui importe au bout du compte. Chemin faisant, l’auteur nous fait découvrir une constellation d’individus novateurs qui forment la première cohorte de ce courant émergent qu’est la culture hip-hop. À mi-chemin entre le journalisme, la sociologie de la musique et l’étude de terrain anthropologique, ce premier volume lève le voile sur une page de la culture hip-hop au Québec peu explorée, sinon occultée. 

En effet, même parmi les aficionados du hip-hop québécois, trop peu connaissaient ce qui s’était fait avant l’émergence du groupe Mouvement Rap Francophone (MRF), actif entre 1989 à 1991. Il était aussi impératif de déconstruire la « trame narrative blanche » selon laquelle Lucien Francoeur ou Rock et Belles Oreilles étaient à l’origine des premiers enregistrements de rap québécois. Pour se faire, l’auteur accorde une place prépondérante aux entrevues. Ce carnet de recherches se démarque en donnant la parole à des pionniers et pionnières de la culture hip-hop de la région du grand Montréal entre 1978 et 1986. Il en résulte un livre captivant, qui se lit aisément, où le lecteur est plongé dans la naissance d’un mouvement et de l’engouement qui l’entoure. 

Blanc, francophone, originaire de Rouyn-Noranda et issu de la culture punk, l’auteur parvient avec humilité et transparence à restituer l’importance qui revient aux acteurs de la première scène hip-hop canadienne documentée en évitant toute forme d’appropriation culturelle. À la lumière du mouvement Black Lives Matter et du mouvement féministe, il s’affaire ainsi à souligner la diversité des origines et la pluralité des genres des racines authentiques du mouvement hip-hop au Québec. Un travail nécessaire et fascinant qui sera suivi d’un deuxième tome déjà attendu. 

  • Auteur : Félix B. Desfossés 
  • Nombre de pages : 143 pages 
  • Date de parution : décembre 2020 
  • Éditeur : Quartz 

Crédit photo : Simon Deschamps-Léger 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire