Le Mois de l'Histoire des Noirs Littérature jeunesse Quoi lire?

Les mots d’Eunice

Les mots d'Eunice

« Notre histoire s’écrit chaque jour », le thème choisi cette année pour le mois de l’histoire des Noirs, ne pouvait mieux représenter le magnifique album jeunesse Les mots d’Eunice, mettant en scène une petite fille noire, nouvellement arrivée à Montréal.

Eunice, sept ans, est née en Côte d’Ivoire, pays des chansons de son père et des histoires racontées par sa grand-mère, qui ont immigré au Canada avec elle. Si elle apprivoise lentement ce nouveau pays ami, Eunice n’arrive pourtant ni à sourire ni à parler. C’est que sa mère a du rester là bas, si loin. Et depuis, les mots se bousculent et s’entrechoquent dans la tête de la petite, sans arriver à sortir de sa bouche. Sa mère a gardé avec elle la lumière du jour et les sourires de sa fille.

Les mots d’Eunice raconte donc l’histoire assez commune de ces parcours immigrants où l’un des parents ne peut immédiatement rejoindre le reste de la famille. La beauté du livre réside à la fois dans la narration, douce et poétique, mais aussi de l’histoire qui rend compte non pas du périple familial, mais de la mélancolie et de la douleur d’Eunice, qui se transforment en mutisme.

Le tonnerre hurle avec rage dans la gorge d’Eunice. Elle ouvre la bouche. Mais rien. Les mots ne parlent pas. Ils restent coincés, prisonniers de son ventre. Les mots éclaboussent maintenant les murs de sa chambre, la maison, l’école, les trottoirs en laissant des flaques de boue noire. Les larmes roulent. Déboulent.

Les chagrins des jeunes immigrants ne sont donc pas cachés. Pour cela, le livre s’adresse à des enfants d’âge scolaire. Il est toutefois à noter que si les traumatismes des nouveaux arrivants sont abordés de front, c’est réalisé avec beaucoup de finesse, de délicatesse et de beauté. Et l’espérance d’un avenir nouveau, couleur soleil et espoir, revient à la fin du livre, une fois que la mère d’Eunice arrive au pays et permet enfin à toute la famille d’être réunie.

Un superbe livre jeunesse sur cette histoire qui s’écrit aussi chaque jour par des enfants aux destins à la fois sinueux et pleins d’espoir.

 

  • Autrices: Gabriella Gendreau et Nahid Kazemi
  • Nombre de pages : 32 pages
  • Date de parution : 2017
  • Éditeur : Isatis
  • ISBN : 978-2-924769-08-9

 

Crédit photo : Caroline Dawson

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire