Littérature étrangère Quoi lire?

Les jardins de consolation

Les jardins de consolation

Iran, 1920. Talla, âgée d’à peine 12 ans, attend le retour de Sardar, son mari, dans son village natal de Ghamsar. Sardar, parti depuis trois ans à la découverte de la grande ville – Téhéran – a promis de revenir la chercher pour fuir ce village aux paysages paradisiaques, « le bout perdu du paradis, tombé du ciel » comme le surnomment les habitant-e-s, mais qui, pour Sardar, est hanté et où l’avenir n’est plus possible. « S’il restait là, il allait périr » se disait-il. À son retour, ils repartiront, ensemble, afin de suivre leur destin, au-delà des montagnes qui entourent Ghamsar.

Ce voyage se terminera à Gholhak où ils s’établiront avec leur fils unique, Bahram. Sous fond de bouleversements politiques et de changements sociaux, la petite famille fera son chemin. Bahram, enfant aux mille talents, se distancera peu à peu de ses parents, apprenant à écrire, se forgeant ses propres idées politiques, découvrant l’art et la culture et se liant d’amitié avec les hommes et les femmes des plus hautes sphères de la société. Il bouleversera les idées, dans une société en changement et en révolte. Il construira un monde, son monde, où rêves, ambitions et plaisirs deviennent essentiels, fondamentaux.

Les jardins de consolation est un doux roman, d’une beauté remarquable et d’une force tranquille qui à la fois dresse un portrait réaliste et puissant du paysage politique et social iranien dans cette période mouvementée de l’histoire et à la fois nous parle doucement et purement d’amour, de passion, de déchirures.

Contradictions, revendications, incompréhensions ; les générations se distancent, les classes sociales se renforcent, les idéologiques rêveuses et passionnelles se perdent dans la dure réalité quotidienne et les amours déchus se confondent aux amours retrouvés. Ce premier roman de Parisa Reza se lit tranquillement et doucement, en savourant chacun des mots, chacune des images. Un roman qui nous attendrit, nous apprend et nous confronte, en bout de ligne, à plusieurs de nos contradictions. Qui semblent, ainsi, universelles…

 

  • Auteure : Reza, Parisa
  • Date de parution : 2015)
  • Éditions : Gallimard
  • Nombre de pages : 308 pages
  • ISBN : 9782070147649

 

Crédit photo : Mylène De Repentigny-Corbeil

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire