Uncategorized

Les enfants de la terre

Dans un avenir pas très éloigné, un virus mortel a décimé la population. Marius, un jeune ado, est maintenant orphelin. S’il veut survivre, il devra se joindre à un groupe de survivants et se plier aux règles. Or, la nature leur réserve des surprises auxquelles ils ne s’attendront pas. Marius n’est pas comme les autres et Ava le sent. Mais qui est cette mystérieuse jeune fille ? 

L’autrice Marie De Paula E Silva nous propose un roman assez inusité qui oscille entre plusieurs genres. Les éditions KATA qualifie ce roman d’éco-sci-fi : de la science-fiction sur fond écologique. Dans Les enfants de la terre, on se retrouve bien sûr dans un monde post-apocalyptique suite à une pandémie qui a tout changé. Avec ce que l’on vit présentement, cette trame de fond ne manquera pas de vous faire ressentir quelques moments d’angoisse. Les illustrations présentes dans le livre servent également à renforcer le sentiment d’étrangeté qui caractérise ce roman. Car celui-ci emprunte aussi quelques attraits récurrents du fantastique, notamment des êtres mystérieux provenant du fin fond de la forêt.   

Cette forêt, parlons-en ! Elle est presque un personnage en soi. Elle est bienveillante, mais également un peu effrayante. Le destin des survivants repose sur le bon vouloir du peuple qui habite la forêt, mais, en temps de crise, il est difficile d’accepter ce que l’on ne connait pas.  

Ce roman parle du retour à la terre et du rapport que peut avoir l’homme avec cette dernière. Il invite à la réflexion tout en tenant son lecteur en haleine. 

  • Autrice : Marie De Paula E Silva 
  • Date de parution : octobre 2020  
  • Éditeur : KATA 

Vous pourriez aussi aimer

1 Commentaire

  • Répondre
    Marie de Paula e Silva
    2 mai 2021 à 11:26 am

    Merci Noémie pour ce bel article! Et merci d’avoir lu notre livre!

  • Écrire un commentaire