Littérature québécoise Quoi lire?

L’enfantement

L'enfantement

Donner naissance ne se fait pas sans une longue préparation, vécue de l’intérieur. Au début on n’en voit rien, puis peu à peu, ça prend toute la place : un nouvel être humain est en voie d’émerger. Éveline Marcil-Denault reprendra cette métaphore pour sortir son personnage principal, Danie, des murs qu’elle a elle-même érigés afin de se protéger du monde et des autres. Dans L’enfantement, l’autrice relatera les changements et l’évolution de personnage, semaine après semaine, à l’image d’un journal de grossesse.

Cela prendra quelques 38 semaines à Danie pour changer, laisser de côté sa psychorigidité, sortir d’elle-même. Se défaire de la solitude comme d’une armure ne sera pas facile. Non seulement esquive-t-elle tout contact, limite ses relations sociales, mais lit difficilement les émotions des gens qui se trouvent devant elle. Elle n’arrive qu’à décoder les données psychométriques lorsque celles-ci se trouvent imprimées sur une feuille de papier et désincarnées des êtres humains en chair et en os se trouvant sous ses yeux.

On assistera chaque semaine à un événement rendant compte de son développement, de son évolution pour habiter le monde. On verra la clôture qu’elle a installée entre elle et les autres se fendiller et peu à peu, laisser passer un peu de lumière.

Ce roman, positif et quasi jovialiste nous lance un message : il est possible de changer, de se trouver, de faire advenir la meilleure personne en nous. Comme un accouchement, cela ne se fera pas sans une certaine forme de violence et de douleur. Mais le résultat sera la rencontre et la possibilité de réellement créer des liens avec d’autres humains.

Un roman léger sur la quête de performance qu’impose le monde du travail, dans lequel ceux et celles qui y excellent le font parfois à fort prix. À lire l’été en vacances, lorsqu’on veut se faire plaisir en s’éloignant des contraintes professionnelles tout en se remettant un tout petit peu en question.

  • Autrice : Éveline Marcil-Denault
  • Nombre de pages : 171 pages
  • Date de parution : 2018
  • Éditeur : XYZ
  • ISBN : 978-2-897-720735

 

Crédit photo : Caroline Dawson

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire