Littérature Canadienne Littérature québécoise Nouveauté Quoi lire?

L’échéance : un roman percutant!

Raymond Cloutier n’a plus besoin de présentation. Il est présent dans le monde des médias depuis une cinquantaine d’années. Il est un grand artiste qui a travaillé dans plusieurs sphères du milieu artistique. 

Dans le milieu littéraire, Raymond Cloutier a publié des œuvres de divers styles. En plus des romans, il a également publié des essais et récits. Sa plus récente œuvre littéraire, L’échéance paraît 3 ans après son récit Fin Seul (2018, Éditions La Presse), que j’avais pris beaucoup de plaisir à lire, découvrant à la fois l’homme et sa belle plume d’auteur. Ses romans précédents ayant été publiés alors que je n’étais qu’une enfant, L’échéance fut mon premier contact avec Raymond Cloutier, l’auteur de fiction, et je n’ai pas été déçue. 

Au fil des pages, on suit la destinée de Robert et Véronique, un couple intergénérationnel. Il est un baby-boomer et elle est une millénaniale. Ils arrivent tous les deux à un point tournant de leur vie. La rupture semble inévitable. Tous les deux le savent, mais n’osent pas se le dire. Véronique et Robert devront se reconnecter à eux-mêmes chacun de leur côté afin de se rendre à l’évidence en toute quiétude. Comment arriveront-ils à se détacher l’un de l’autre? Telle est la quête de ce roman à la fois percutant et mystérieux.  

Une chose est certaine : cela ne se fera pas sans heurts. 

L’approche choisie par l’auteur est très intéressante. Le livre nous présente l’histoire en deux points de vue distincts. Ainsi, les deux protagonistes nous livrent en alternance leurs états d’âme et leurs pensées en fonction de ce qu’ils vivent, les justifiant parfois à l’aide de leurs expériences amoureuses passées. 

L’expérience télévisuelle et cinématographique de Raymond Cloutier se fait ressentir quelque peu dans la façon dont il a construit l’intrigue de son roman. L’auteur nous livre un roman très descriptif. Les lecteurs parviendront à ne faire qu’un avec les personnages. Ils pourront vivre à fond les péripéties vécues par  Véronique et Robert en ayant une image claire et nette en tête. Je ne sais pas si Raymond Cloutier a écrit L’échéance avec cette idée en tête mais, à la lecture de son œuvre, on peut déjà imaginer une adaptation cinématographique du récit. Bien que l’histoire se déroule à un rythme un peu plus lent que ce que je lis habituellement, j’ai eu un coup de cœur pour ce roman dans lequel les personnages se dévoilent petit à petit, au même rythme où des secrets troublants du passé refont surface. 

L’échéance est un roman dans lequel l’amour et le drame cohabitent habilement. Sa lecture vous fera passer un bon moment et vous portera sans doute à réfléchir, tant à votre avenir qu’à votre passé.  

Bien qu’il n’en soit pas à ses premières armes dans le monde littéraire, Raymond Cloutier devrait nous faire cadeau plus souvent d’un roman. Il démontre avec celui-ci qu’il a un grand talent pour construire un univers littéraire riche et nous faire s’attacher à ses personnages. 

  • Auteur : Raymond Cloutier 
  • Maison d’édition : Québec Amérique 
  • Nombre de pages : 252 
  • Date de parution : 23 février 2021 

Crédit photo : Ariane Bastien-Desjardins 

Vous pourriez aussi aimer

1 Commentaire

  • Répondre
    Sylvie
    10 juillet 2021 à 11:21 pm

    J’adore la plume de la chroniqueuse! À quand un roman de sa plume?

  • Écrire un commentaire