Littérature jeunesse Quoi lire? Société

Le pouvoir des récits biographiques

Grâce aux animations que je fais dans les écoles, j’ai eu la chance de voir l’impact des récits biographiques auprès des jeunes. En effet, les faits vécus fascinent les enfants (les adultes aussi d’ailleurs). De plus, l’animation de ce type de document est stimulant pour l’animateur. Il est possible d’aller au-delà du bouquin en fouinant dans la vie des personnes citées. Il est également envisageable de parler d’événements marquants de l’histoire et donc d’entamer des dialogues divers. Je vous invite à découvrir quelques albums intéressants relatant la vie de femmes exemplaires.

Anna Swan : La vraie histoire d’une géante d’Anne Renaud et Marie Lafrance

Anna Swan est une petite fille bien particulière. En effet, elle est gigantesque. Son ambition est à la hauteur de sa grandeur. Recrutée par l’un des plus grands noms du monde du cirque de l’époque, Phineas Taylor Barnum, elle se rend à New York afin de se joindre à la Galerie des merveilles. Pendant des années, son physique imposant fera d’elle une attraction. Au delà de sa différence, Anna réussira à vivre une vie grandiose. Cet album d’Anne Renaud est accessible au jeune public. On rencontre une femme particulière qui a su faire de sa différence un atout. Faisant fi des regards médusés, Anna Swan a su vivre une vie remplie d’aventure, comme elle le souhaitait. Nul doute qu’Anna fascinera les enfants. De plus, nous retrouvons dans les dernières pages du livre quelques images d’archives. C’est un ajout que j’apprécie grandement lorsque j’anime un livre biographique. Il est alors facile de faire le parallèle entre l’histoire et la réalité.

  • Autrice: Anne Renaud
  • Illustratrice : Marie Lafrance
  • Date de parution : octobre 2018
  • Éditeur : Scholastic

Quand j’avais huit ans de Christy Jordan-Fenton, Margaret Pokiak-Fenton et Gabrielle Grimard

Olemaun n’a qu’un rêve : apprendre à lire. Pour se faire, elle doit quitter son île natale de Banks. Arrivée au pensionnat, la vie n’est pas aussi facile que la jeune autochtone aurait pu se l’imaginer. Les religieuses lui font la vie dure, mais elle ne renonce pas. Olemaun, renommée Margaret par les Sœurs, fait preuve de bravoure et d’un peu d’impudence afin d’accomplir son rêve. Cet album est dur, mais nécessaire. Tout comme dans Je ne suis pas un numéro ou Les mots volés, on y dépeint la vie difficile dans les pensionnats autochtones. Adaptation du roman jeunesse Les bas du pensionnats, cet album de Margaret Pokiak-Fenton raconte une période difficile de la vie de cette dernière. Les autrices souhaitent offrir une voix à tous ceux qui, comme Margaret, ont eu à vivre les traumatismes des écoles résidentielles. Elles offrent leur voix à tous ceux qui n’ont pas encore trouvé la leur. 

  • Autrices: Christy Jordan-Fenton & Margaret Pokiak-Fenton
  • Illustratrice : Gabrielle Grimard
  • Date de parution : Février 2019
  • Éditeur : Scholastic

La princesse de l’eau claire de Susan Verde, Peter H.Reynolds & Georgie Badiel

Gie Gie doit, tous les jours, se rendre au point d’eau avec sa mère. Elle souhaiterait pouvoir faire venir l’eau à elle par magie. Durant tout le trajet qui la mène au puits, elle rêve. Rêve du jour où elle n’aura pas à se lever aux aurores pour recueillir l’eau trouble du puits; du jour où l’eau sera accessible directement dans son petit village. Ce récit s’inspire de l’enfance de la modèle et activiste Georgie Badiel. Cette histoire permet de réfléchir aux conditions de vie très différentes des burkinabés.  On retrouve à la fin de l’album quelques photographies du village de Goundi. De plus, on présente l’une des initiatives, la création du premier puits Princesse de l’eau claire, chapeautée par la fondation de Georgie Badiel. Cet album invite l’enfant à prendre conscience de la chance qu’il a d’avoir accès à l’eau potable. Cet album ouvre la porte à des discussions sur les inégalités et sur la rareté de l’eau dans certains pays.

  • Autrices : Susan Verde & Georgie Badiel
  • Illustrateur : Peter H. Reynolds
  • Date de parution : avril 2018
  • Éditeur : Scholastic

La petite fille qui devint la Bolduc de Lucie Papineau et Caroline Hamel

La Bolduc fait partie du folklore québécois. Or, connaissons-nous vraiment l’histoire de cette grande dame de la chanson? Lucie Papineau poursuit sa mission de faire connaître au lectorat jeunesse des emblèmes québécoises. Après La légende de Louis Cyr publié en 2016, voici que l’autrice nous raconte la vie de Mary Travers, dite La Bolduc. Grâce à ce récit, magnifiquement illustré par Caroline Hamel, La Bolduc ne sombre pas dans l’oubli. On permet à Mary Travers de traverser les époques, de se faire connaître par une nouvelle génération. En lisant cet album grand format, peut-être donnerez-vous envie aux enfants de turluter à la manière de la première chansonnière québécoise? Pour bonifier la lecture, n’hésitez pas à écouter en famille les refrains entraînants de La Bolduc.

  • Autrice : Lucie Papineau
  • Illustratrice : Caroline Hamel
  • Date de parution : novembre 2018
  • Éditeur : Auzou

Le courage de Bébé Lionne de Mai Duong et Amélie Dubois

Mai Duong propose un récit autobiographique touchant supporté par les délicates illustrations d’Amélie Dubois. On utilise l’anthropomorphisme pour transposer l’histoire de bravoure de l’autrice. Sous forme de conte, on illustre le combat de Mai Duong contre le cancer. Une maman lionne se voit contrainte de quitter sa famille pour traiter une leucémie. Cette séparation obligée affecte grandement le cocon familial, surtout Bébé Lionne. Cette biographie est celle d’une femme courageuse, mais aussi d’une petite fille courageuse. On y parle de la maladie, mais particulièrement de l’impact qu’elle peut avoir sur les enfants et l’entourage immédiat. Amélie Dubois illustre avec douceur cette histoire difficile, mais pleine d’espoir. À n’en pas douter, vous serez touchés par ce récit de résilience et de victoire.

  • Autrice : Mai Duong
  • Illustratrice : Amélie Dubois
  • Date de parution : novembre 2018
  • Éditeur : De la Bagnole

Les biographies permettent d’aborder des sujets variés : maladie, événements marquants, particularités ou talents d’une tierce personne, etc. On raconte des histoires parfois tristes, parfois inusitées, mais surtout des vies à se remémorer. Piquez la curiosité des jeunes. Invitez-les à explorer les vies de personnes stimulantes, de modèles à suivre.

Crédit photo : Noémie Philibert-Brunet

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire