Littérature québécoise Quoi lire? Santé et nutrition

Le Guide du vin qui sauvera notre honneur

Méchants raisins - le livre

La SAQ nous offre un choix comprenant des milliers de bouteilles de vin. Dans cette optique, un peu d’aide sur quoi y acheter est bien utile puisqu’on ne peut (malheureusement) pas tout goûter.

De plus, si comme moi vous aimez le bon vin mais avez bien de la difficulté à décrire vos goûts, c’est toujours un défi de se faire aider par un conseiller en succursale.

Le nouveau guide  Les Méchants Raisins, Les meilleurs vins pour toutes les occasions 2017  sauve donc notre honneur. Pour le temps des fêtes qui arrive, nous pourrons arriver en succursale avec une démarche fière et sûre du gars ou de la fille qui sait exactement ce qu’il ou elle cherche.

Le guide a été rédigé par Élyse Lambert, Patrick Désy et Mathieu Turbide, trois sommeliers québécois (Claude Langlois, sommelier retraité, a également contribué au livre). L’avantage de ce travail d’équipe est qu’ils ont chacun leur créneau.

Au lancement du livre le 22 novembre dernier, la sommelière Élyse Lambert blaguait en affirmant qu’elle avait trouvé sa place entre ses deux collègues masculins, soit Patrick Désy qui boit des vins beaucoup trop chers et Mathieu Turbide qui boit des vins d’épicerie.

Lancement Méchants raisins

Crédit photo : Valérie Léger

Le livre est construit en courtes chroniques thématiques telles que :

  • 5 vins à boire avec des huîtres
  • Les 6 moins pires vins d’épicerie
  • 5 vins coquins pour la St-Valentin
  • 3 bons vins de fin de soirée quand on est trop bourrés pour ouvrir de grande bouteilles (Ok, on le sait, on devrait arrêter, mais bon)

En plus de chroniques plutôt du type :

  • 5 trucs pour ne pas avoir l’air fou quand on est invité chez quelqu’un qu’on connait peu
  • Les 4 meilleures et les 2 pires choses à faire pour te remettre d’une gueule de bois
  • Jeu-questionnaire : Êtes-vous snob?

Au lancement, auquel j’ai eu la chance d’assister, nous étaient offerts plus d’une centaine de vins, mousseux, champagnes et bières en dégustation. Entre deux verres, j’y ai rencontré Élyse Lambert:

J’ai l’impression que les femmes en sommellerie ont vraiment une belle visibilité au Québec en ce moment, je me trompe?

« Effectivement. Cela n’a pas toujours été le cas, mais les choses ont bien évoluées, et de plus en plus de femmes se lancent dans ce métier. Elles réalisent aussi qu’il y a des débouchés une fois leur formation terminée. Par contre, au niveau mondial, il reste encore beaucoup de travail à faire, puisque lors du concours du Meilleur Sommelier du Monde en 2016, seulement quatre participants sur 60 étaient des femmes. »

Le livre me semble sans prétention et un peu dirigé vers les gens qui, comme moi, aiment le vin, mais s’y connaissent peu.

 « Le guide a différents niveaux et se veut inclusif. Le livre est fait autant pour plaire aux gens qui ont des adolescents à la maison comme Mathieu, qui commencent à découvrir le monde du vin, que pour les gens qui aiment les vins dans la fourchette de prix de 20$ à 45$, qui est ma fourchette puisque j’ai longtemps œuvré dans le domaine de la restauration et que je parle des accords mets-vins. Patrick quant à lui boit bien avec sa famille et aime en parler. Il boit de bonnes bouteilles et il assume son statut de « poule de luxe »

Pourrais-tu nous suggérer 3 coups de cœur personnels? Un rouge, un blanc et un champagne?

« Chouchous rapport qualité – prix, qui sont disponibles sur la partie détachable du livre :

  • Vin blanc Ormarine Les Pins de Camille 2013, 14$, frais, élégant, notes de poires. À ce prix-là on serait fou de s’en passer!
  • Vin rouge : Nebbiolo 2014, Langhe, 26,05$
  • Bulles : Vitteaut-Alberti, Crémant de Bourgogne, France, 23.80$ »

 

  • Auteurs : Patrik Désy, Élyse Lambert, Mathieu Turbide avec Claude Langlois
  • Éditeur : Les Éditions du Journal
  • Date de parution : 4ième trimestre 2016
  • Nombre de pages : 357 pages
  • ISBN : 978-2-89761-022-7

Crédit photo : Valérie Léger

 

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire