Littérature étrangère Société

Le coran et la chair

le coran et la chair

Ludovic-Mohamed Zahed est Français d’origine algérienne. Il est musulman. Il est imam. Il a fondé, en janvier 2010, un collectif citoyen religieux à Paris. Pendant près de cinq ans, lorsqu’il était adolescent et jeune adulte, il a rejoint les salafistes de Kouba, en banlieue d’Alger. Musulman pratiquant, il s’évertue à respecter les fondements premiers de la religion musulmane.

Portrait type, n’est-ce pas ? Portrait d’un musulman comme on en lit dans les journaux. Qui parfois nous fait peur, parfois attise des sentiments discriminatoires, racistes, xénophobes. Portrait qui fait l’objet de mille et un raccourcis intellectuels, de stéréotypes à outrance.

Et si je vous disais que Ludovic-Mohamed Zahed est également homosexuel, qu’il est le premier homme musulman français à s’être marié religieusement avec un autre homme, que son collectif et sa mosquée, le HM2F (Homosexuel(les) musulman(es) de France) regroupe plus de 260 membres inscrit-es dont le tiers sont des femmes et que Ludovic-Mohamed Zahed cumule, à lui seul, trois systèmes d’oppression, soit l’homophobie, l’islamophobie et la sérophobie ? Auriez-vous une autre vision de lui ?

Dans Le Coran et la chair, il nous parle de son histoire ; des pressions de masculinité et de virilité qui pesaient sur ses épaules lorsqu’il était adolescent et de cet amour platonique, mais profond, qu’il a développé envers l’un de son mentor religieux.

Ludovic-Mohamed Zahed a pratiqué un islam non violent, mais conservateur et dogmatique jusqu’aux attentats d’Alger en 1995 et à son retour en France. Se questionnant de plus en plus sur son identité de genre, il rejeta, pendant 15 ans, violement l’islam. À 21 ans, malgré son coming-out auprès de sa famille, il se sent perdu, vidé de sens.

C’est après un long chemin qu’il décide d’embrasser l’islam à nouveau. Un islam loin des discours majoritaires. Un islam inclusif, porté par l’amour et la paix. Un islam où les enseignements sont bienveillants et accueillants. Un islam où la spiritualité l’emporte sur le dogme. Où l’interprétation des sourates et versets offre la possibilité d’être soi, sans contraintes.

Ludovic-Mohamed Zahed est musulman pratiquant.
Ludovic-Mohamed Zahed est homosexuel et séropositif.
Entre l’islamophobie et l’homophobie, Ludovic-Mohamed Zahed continue d’avancer. Porté par une foi plus grande et plus forte que lui. Une foi inclusive. Une foi véritable.
Et son histoire, que tu tiendras entre les mains, chamboulera tes idées préconçues. Te ferra remettre en question tes perceptions.
Et, à ton tour, te fera avancer.

Ludovic-Mohamed Zahed, « Le Coran et la chair », Paris : Éditions Max Milo, 190 pages.

Crédit photo: Mylène De Repentigny-Corbeil

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire