Littérature étrangère Quoi lire?

La trilogie des jumeaux

La trilogie des jumeaux

Le dur parcours de jeunes jumeaux identiques au temps de la Deuxième Guerre mondiale est relaté du point de vue des enfants eux-mêmes, à travers les histoires qu’ils se sont inventées pour survivre à cette époque sombre et à travers leur « entraînement » à vivre à la dure. Ils habitent une ville européenne – qui n’est d’ailleurs jamais nommée – où la pauvreté s’est rapidement installée depuis le début de la guerre.

L’auteure, Agota Kristof, est née en Hongrie en 1935 et a immigré en Suisse pour fuir l’emprise soviétique. Elle adoptera le français et écrira toutes ses œuvres dans sa langue d’adoption. Le grand cahier, La preuve et Le troisième mensonge composent la trilogie des jumeaux qui lui a valu de nombreux prix. Le premier tome emprunte la voix des jumeaux alors qu’ils ont une douzaine d’années. Le deuxième tome est écrit à la troisième personne tandis que le dernier est écrit par un des deux jumeaux. À travers ces trois romans, on suit l’évolution de ces enfants ultras débrouillards et leur quête mi-rêveuse mi-défaitiste au fil des rencontres qu’ils font et des détours qui les rapprochent et les éloignent constamment.

D’une imagination sombre imprégnée de la réalité de la guerre et de la répression qu’Agota Kristof a elle-même vécues, elle recrée autour des jumeaux Lucas et Klaus un univers dont les rebondissements sont étonnants, mais rarement enchanteurs.

L’écriture est simple, mais d’une grande efficacité. On sent le froid et la saleté qui entourent les jumeaux ainsi que les difficultés relationnelles qu’ils éprouvent aux contacts de leur inquiétante grand-mère et des autres habitants du village.

  • Auteur du livre : Agota Kristof
  • Nombre de pages : 186 à 191 chaque livre
  • Date de parution : 1986, 1988 et 1991
  • Éditeur : Éditions du Seuil
  • Provenance du livre : Boutique de livres usagés à Montréal

Crédits photo : Sandra Gravel

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire