Bande dessinée LGBTQ Nouveauté Quoi lire?

La fille dans l’écran

La fille dans l’écran, c’est l’histoire de Coline, alias Pannuki, jeune dessinatrice qui tente de faire publier sa toute première bande-dessinée et de Marley, barista d’origine française établie à Montréal. Il y a cinq ans, cette dernière avait traversé l’Atlantique pour cultiver sa passion : la photographie. Captivée par la nature, les animaux et le plein air, elle a conçu un site web montrant ses captations. C’est ce site web qui retient l’attention de Coline établie chez ses grands-parents à Périgueux. À près de 5000 kilomètres de distance, elles se rencontrent virtuellement, se découvrent, tissent des liens… qui deviendront rapidement amoureux. Tant à Montréal qu’à Périgueux, l’air sera plus léger ; la complicité qui les rapproche les aident à faire face aux doutes, aux peurs. Aux crises d’angoisse de Coline ; aux remises en question de Marley. 

La fille dans l’écran, c’est aussi le travail collaboratif de Manon Desveaux et Lou Lubie, deux jeunes dessinatrices rencontrées sur le Forum dessiné, un site fondé par cette dernière en 2008. Sur cette plateforme, les dessinateurs et dessinatrices de tout acabit communiquent en bande-dessinée jouant avec les styles et échangeant les techniques. Dix ans plus tard, elles décident de créer un livre dans ce même état d’esprit ; chacune, avec son style propre et sa sensibilité, dessinera une partie du roman et elles en construiront, ensemble, la trame narrative. Dans leur atelier à Montréal, elles se lanceront dans cette belle folie pendant six mois. Et le résultat est époustouflant ! 

À droite, Coline, sous la plume de Manon Desveaux, est dessinée en noir et blanc, par des traits recherchées et méticuleux. À gauche, Marley, dessinée par Lou Lubie, est toutes en couleurs, avec des traits plus grossiers, moins pointilleux. Deux univers sont créés ; tant parallèles qu’en symbiose. En résulte une histoire profonde, douce et touchante, aux univers pluriels et aux styles multiples, témoins des personnalités et talents des deux dessinatrices. 

Une belle découverte, publiée par Station T, le nouveau projet de la maison d’éditions Somme toute. Et je dois aussi dire que ça fait drôlement du bien de lire une histoire qui ne démonise pas les réseaux sociaux et où l’histoire d’amour entre femmes ne termine pas en drame ! 

  • Autrices : Manon Desveaux et Lou Lubie
  • Éditions : Station T
  • Date de parution : mars 2019
  • Nombre de pages : 192 pages

Crédit photo : Mylène de Repentigny-Corbeil

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire