Bande dessinée Littérature jeunesse Littérature québécoise Quoi lire?

La fée pissenlit : la naissance

La fée pissenlit

L’été est bel et bien terminé. Qu’à cela ne tienne, je vous suggère une lecture toute ensoleillée : La fée pissenlit de Carine Paquin et Bach. Une bande dessinée colorée, très « girly » qui charmera principalement le lectorat féminin.

Dans l’univers des fées, la naissance est très importante. La fleur ayant donné vie à la fée dictera le parcours « professionnel » de cette dernière. Rosaline et Coqueliquette, deux fées gardiennes, sont complètement désemparées lorsqu’un pissenlit, cette mauvaise herbe par excellence, donne naissance à une fée. Pas facile d’être la première de son genre. Les deux amies tenteront par tous les moyens de camoufler la provenance de la petite nouvelle. La fée pissenlit sera-t-elle en mesure d’accomplir les tâches d’une fée marguerite? Être une fée des dents n’est pas si aisé.

La fée pissenlit est une bande dessinée très féminine et rigolote. Les illustrations de Bach sont délicates et lumineuses. Cette bédéiste d’expérience a su imaginer un monde féerique tout à fait crédible. Les images supportent habilement les gags de l’autrice Carine Paquin. On prend plaisir à suivre les péripéties qui parsèment le récit. Les trois fées ne sont pas au bout de leur peine. Sous le couvert de l’humour, on parle cependant d’un sujet important : l’acceptation de soi et de l’autre. Les deux fées gardiennes acceptent très mal la provenance de leur nouvelle amie. La réputation des fées est plus importante que le réel bien-être de la fée pissenlit. Celle-ci ne cadre pas dans le portrait idéal du monde des fées. Il vaut donc mieux camoufler les réelles origines de la fée pissenlit, son essence. Sera-t-elle en mesure de se faire accepter comme elle est? Nous pouvons espérer que le « pourquoi » de cette naissance insolite sera abordée dans un éventuel deuxième tome. La suite des aventures de la fée pissenlit est donc attendue avec impatience.

  • Auteur : Carine Paquin
  • Illustrateur :Bach
  • Nombre de pages : 72 pages
  • Date de parution : 2017
  • Édition : Michel Quintin

Crédit photo couverture : Bach aux Éditions Michel Quintin

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire