Littérature québécoise Quoi lire?

La bête creuse de Christophe Bernard

La bête creuse

Depuis que j’ai terminé La bête creuse il y a six mois, je l’ai recommandé à des dizaines de lecteurs. Il peut plaire tant à celles qui lisent beaucoup et qui ont envie de quelque chose qui sort de l’ordinaire qu’à ceux qui ont simplement envie de passer un bon moment en se faisant raconter une histoire. Je l’ai trouvé rafraîchissant et étonnant.

L’histoire est simple mais remonte à loin : Monti Bouge veut prendre sa revanche sur Victor Bradley depuis que ce dernier a accordé le but lors d’une partie de hockey alors que Monti avait arrêté la rondelle… avec sa bouche! L’anecdote donne le ton du livre qui vaut la peine d’être lu juste pour connaître le fin fond de cette histoire de rondelle.

Quand on comprend en plus les coups que Monti est prêt à monter pour se venger (et vice-versa), on est parti dans des histoires qui n’ont pas d’allure, dans l’exagération d’un Gaspésien qui nous raconte une histoire en prenant les tangentes qui se présentent pour amuser la galerie avec des anecdotes sur les personnes liées de proche ou de loin à l’histoire. Leur désir de vengeance prend des proportions ridicules par rapport au geste commis en premier lieu. Il se perpétue même à leur descendance.

J’ai embarqué allègrement dans cette folie des proportions, dans ce récit surprenant. La cohérence du texte y est pour beaucoup. Bien que la narration soit sinueuse, elle est bien menée. Christophe Bernard a du talent et un style bien à lui qui se ressentent déjà dans ce premier roman. J’y ai retrouvé le bonheur de lire une langue gaspésienne maîtrisée et maintenue tout au long de l’histoire. J’ai aussi eu l’impression que l’auteur avait pris du plaisir en écrivant, en se permettant de tergiverser à fond dans des directions inattendues, ce qui m’a plu.

Si on ne s’ennuie pas pendant la lecture de ces 720 pages, je recommande de les lire d’une traite sinon on ne sait plus à quel personnage on a affaire.

La bête creuse est pour vous si vous avez envie de vous faire charrier dans des histoires pas possibles. Il fait partie de mes meilleurs livres de l’année jusqu’à maintenant et mérite amplement le prix des libraires du Québec qu’il a gagné cette année. Christophe Bernard est un auteur que je suivrai certainement.

 

  • Auteur : Christophe Bernard
  • Nombre de pages : 720 pages
  • Date de parution : 2017
  • Éditeur : Le Quartanier

 

Crédit photo : Karine Fortin

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire