Littérature québécoise Quoi lire?

Je pars en Inde

Je pars en Inde

Du passé, je ne porterai plus que la plume qui en a écrit l’histoire.

Véronique Daudelin, « Je pars en Inde »

J’étais sceptique, je l’avoue. Ni sur l’auteur, ni sur la qualité de l’écriture ou du récit. J’étais sceptique sur ma capacité à lire le récit d’une voyageuse québécoise en Inde. Tout simplement. Parce que, encore aujourd’hui, 5 ans après mon voyage dans ce pays déstabilisant, mais au combien magnifique, il m’est difficile de lire et d’imaginer un autre récit que le mien. Parce qu’il a été fondamental, m’a profondément marqué. Et parce que j’en garde les traces encore brulantes en moi.

Acheter ce livre en cliquant sur ce lien

Alors, voilà, j’étais sceptique d’être capable de lire Je pars en Inde de Véronique Daudelin. J’avais peur de voir d’un mauvais œil certaines de ses réflexions, de juger ses perceptions « occidentales » de ce pays aux mille couleurs. Et finalement, ce livre m’a transporté, m’a rappelé mille et un souvenirs, m’a émue, m’a fait rire.

J’étais partie en Inde, moi aussi, pour des raisons particulières ; vivre l’intensité, comprendre d’autres manières de voir et de faire, me déstabiliser. Et finalement, j’en ai beaucoup plus appris sur moi-même et sur celle que j’étais. Réellement. C’est exactement ce que nous raconte Véronique Daudelin ; désirer, au départ, que ce voyage la transforme et, finalement, réaliser que c’est en soi et non grâce aux autres que le bonheur et la quiétude doivent être trouvés.

Son récit est le récit des gens qu’elle a rencontrés, à travers des ruelles et des allées, à travers des couleurs et des odeurs. De Delhi à Leh, en passant par McLeod Ganj et Rishikesh, elle rencontre des personnes qui changent sa manière de voir les choses, de les appréhender et de les comprendre. Elle se sensibilise à la cause tibétaine, s’émeut devant Mother Meera, poursuit un mois de cours intensif afin de devenir professeur de yoga, et fait une retraite spirituelle de 10 jours, un Vipassana.

Je pars en Inde est le récit particulier d’une voyageuse à la recherche de ce que l’Inde a de plus beau à offrir ; sa grandeur d’âme, sa spiritualité profonde, sa propension à vivre le moment présent, à nous connecter à ce/ceux/celles qui nous entourent. À voir le beau dans le laid. À apprendre à se satisfaire que du vrai, que du fondamental. Et de laisser aller, laisser couler. Tout le reste.

Je pars en Inde est une lecture douce et chargée d’émotions. Pour tous ceux et celles qui y sont déjà parti-es. Et pour tous ceux et celles qui en rêvent.

  • Auteure : Véronique Daudelin
  • Nombre de pages : 284 pages
  • Éditeur : Hamac (Septentrion)
  • Date de parution : 23 janvier 2017
  • ISBN : 9782894488829

 

Crédit photo : Mylène De Repentigny-Corbeil

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire