Littérature Canadienne Littérature québécoise Quoi lire?

Filibuste

Filibuste vient du verbe « filibuster » en anglais, définit comme suit dans le très excellent roman de Frédérique Côté : [obstruction parlementaire] : technique oratoire visant à retarder l’adoption d’une loi.  

Effectivement, nous apprenons dès le début du livre que cette technique est surtout utilisée aux États-Unis et qu’elle a été rendue célèbre, entre autres, grâce à Wendy Davis, sénatrice démocrate, qui a tenu son discours pendant onze heures consécutives afin d’empêcher l’adoption d’une loi restreignant le droit à l’avortement. Merci. 

Filibuste est l’histoire d’une famille de femmes : une mère et trois sœurs. Delphine, Flavie et Bébé (Lili). Le père, bien qu’on le devine, sera plutôt en arrière-plan sans y être, c’est-à-dire que l’histoire tourne autour de lui, mais nous n’avons pas vraiment de détails sauf ceux fournis par les femmes de sa vie.  

Des femmes toutes très différentes, qui font ce qu’elles peuvent, qui se déchirent souvent, mais qui se tiennent malgré tout. Le roman est une histoire sur la relation mère-fille, sur la relation entre sœurs. Sur la place de chacune dans la famille : l’ainée qui doit aider tôt la mère et qui agira comme support, la cadette qui est là aussi pour la benjamine, mais qui suit l’aînée, plus tranquille et le bébé, qui sera toujours le bébé, (sur)protégé par les autres. 

Ce bijou se lit en quelques heures. Impossible pour moi de le refermer avant de le finir. Peut-être parce que moi-même je viens d’une famille de femmes ? Peut-être. Mais ça n’enlève rien à l’écriture si juste et au style incroyable de l’autrice qui nous éduque, nous fait réfléchir, nous fait sourire souvent. Puisse Filibuste se rendre entre les mains de tous! 

Elle [Lili] se demande combien de fois, dans une vie ordinaire, une femme se défend avec ses mots pour retarder l’inévitable. Peut-être une centaine. Peut-être plus. Quand elle est sur le point de perdre son emploi, quand on veut la quitter, quand elle cherche à s’éviter une contravention, quand elle doit affronter les surveillantes de son école qui inspectent la longueur de sa jupe […] Toutes les fois où son monde est au bord d’imploser et qu’elle n’a plus d’autres armes à sa disposition.

  • Autrice : Frédérique Côté 
  • Maison d’édition : le Cheval d’août 
  • Parution : 2020 
  • Nombre de pages : 111 

Crédit photo : Valérie Ouellet 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire