Essai Littérature québécoise Quoi lire?

Essai d’une mère féministe

Le monde est à toi

Les livres sur la maternité et la parentalité affluent. Bien que plus rares, les livres féministes sur la question existent également. Les romans sur les relations mères-filles aussi ponctuent les rayons des librairies. Et pourtant, Le monde est à toi de Martine Delvaux n’est pas comme les autres.

Essayiste et auteure de fiction établie, Martine Delvaux nous offre ici un livre plus personnel. Aux frontières entre l’essai, le roman épistolaire et le journal, ce livre allie brillamment les entrées plus personnelles, ancrées dans le quotidien mère-fille, et les réflexions sur le féminisme, d’hier et d’aujourd’hui. Mais attention : Delvaux le précise elle-même – ceci « n’est ni un guide ni un manifeste pour la maternité, pas plus que ce n’est un essai sur la sanctité de l’amour entre mère et fille » (p.14). Martine Delvaux a trouvé un équilibre parfait entre ces moments où elle s’adresse plus particulièrement à sa fille, parfois en décrivant des extraits de leurs interactions, d’autres fois en explicitant des éléments qui lui ont fait penser à sa fille durant la journée, et les moments où elle aborde la question de la maternité féministe plus largement. Mais au-delà des questions de la maternité, Delvaux aborde également les questions liées au féminisme de façon plus globale, mobilisant ces femmes, auteures, militantes, professeures, artistes, qui ont marqué, ou marque encore, son féminisme et la façon dont elle aborde le monde. De Beyonce à Sara Ahmed en passant par Arianna Grande et Virginia Woolf, Martine Delvaux transmet à sa fille un féminisme inclusif, ancré autant dans le quotidien que dans la philosophie plus abstraite. Bien qu’on pourrait voir dans ce livre un essai trop personnel et à intérêt limité pour quelqu’un qui est extérieur à cette relation, Le monde est à toi est une lecture pertinente pour toutes et tous, indépendamment de notre âge ou de l’endroit où on est rendue dans la vie.

Lire Le monde est à toi en naviguant le début de la vie adulte et sans avoir vécu la maternité est une expérience particulière. Si d’une part je me suis abreuvée des mots de Delvaux comme si elle avait été, le temps d’un essai, ma mère féministe, j’ai également absorbée sa vision de la maternité et la laisserai en dormance en moi, jusqu’au jour où, peut-être, je dirai moi aussi à ma fille : « Le monde est à toi ».

 

  • Auteur : Martine Delvaux
  • Nombre de pages : 149 pages
  • Date de parution : 2017
  • Éditeur : Héliotrope

Crédit photo : Andréanne Bissonnette

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire