Ado Auteurs Littérature jeunesse Littérature québécoise Nouveauté Qui? Quoi lire?

Entretien avec Edith Girard à propos de la série CATHRYN

Cathryn

 Je vous avais déjà présenté le livre Cathryn : avec un y et pas de e dans un précédent article. J’attendais le deuxième opus de cette série pour adolescent avec impatience. Je n’ai pas été déçue. J’ai décidé de m’entretenir avec Édith Girard, autrice de cette trilogie, à propos des nouvelles aventures de son héroïne.

Dans le premier tome de Cathryn, le personnage principale reçoit un appel qui l’amène à quitter son patelin. Dans quel état d’esprit retrouvons-nous notre héroïne dans le tome 2 Un été avec Banita ?

On retrouve Cathryn environ un mois après le premier tome. Elle vient de terminer son secondaire 3. Elle est à la fois excitée et anxieuse à l’idée de se rendre à Banff pour y rejoindre sa mère qu’elle n’a pas vue depuis des années ! Elle est aussi encore affectée par son histoire avec Samuel, plus qu’elle l’admet… Et les surprises ne tarderont pas à bouleverser ses plans de vacances d’été.

Dans quel contexte a été écrit le deuxième tome de la série Cathryn?

J’ai d’abord eu la chance d’obtenir une subvention du Conseil des arts du Canada pour la recherche et l’idéation du livre. Ensuite, grâce à une bourse du Conseil des arts et lettres du Québec, j’ai écrit le premier jet complet lors d’une résidence au Banff Centre. J’ai donc séjourné deux mois en Alberta où j’avais accès à un studio privé pour créer. Ceci m’a permis de faire comme dans le tome précédent, c’est-à-dire de décrire avec précision les lieux où se déroule l’histoire (la ville, les montagnes), mais aussi de bien raconter l’état d’esprit quand on voyage seule.

Ya-t-il plus de pression lorsque l’on sait qu’on doit écrire deux autres tomes à notre série ?

Dans ce cas-ci, plus ou moins. Dès le départ, j’ai imaginé ce projet en 3 tomes. Je l’ai même présenté ainsi aux éditions Hurtubise. Je savais donc « où je m’en allais ». Écrire des suites m’a beaucoup rappelé le travail d’auteure pour la télévision où, d’un épisode à l’autre, on doit maintenir une continuité de ton et de style. Aussi, pour la création du tome 2 (et du 3), je replongeais dans un univers que je connaissais parfaitement. J’avais vraiment du plaisir à faire revivre ces personnages auxquels je me suis attachée.

La série Cathryn déjoue, à mon avis, les clichés des livres pour adolescents. Comment fait-on en tant qu’auteure pour ne pas tomber dans les stéréotypes de genre ?

Tout d’abord, je suis très heureuse que tu trouves que Cathryn s’éloigne des clichés. Étant une grande lectrice depuis toujours, j’ai souvent été déçue dans mon adolescence par les héroïnes féminines plongées dans des histoires où tout tournait exclusivement autour d’intrigues amoureuses. Avec la série Cathryn, je cherchais à présenter une jeune fille vivant des péripéties originales et pas strictement des aventures sentimentales.

Aujourd’hui encore, je lis beaucoup de romans et de bandes dessinées destinés aux jeunes. Je suis consciente de la surabondance des « recettes » remâchées depuis des décennies, surtout dans les livres dits pour « adolescentEs ». En connaissant bien les stéréotypes, je pense être bien outillée pour les reconnaître et les écarter.

Aussi, je m’intéresse particulièrement aux représentations des femmes et à la diversité en général dans les productions pour la jeunesse. J’essaie de contribuer à enrichir ce qui est proposé sur le marché en traitant les différences comme quelque chose de normal et de beau. Comme je m’adresse aux adultes de demain, je crois important de tenter de leur transmettre des valeurs d’ouverture et d’empathie. Cet état d’esprit qui m’habite constamment a sûrement pour effet de vite m’éloigner des clichés quand je commence une nouvelle histoire !

 

Dans la mesure où le livre est fortement inspiré de la réalité de ta résidence d’écriture, je me permets de demander en quoi est-ce que Cathryn et Edith se ressemblent ?

Ma résidence d’écriture à Banff fut bien moins rocambolesque que le voyage de mon héroïne ! Pour répondre à la question, je dirais qu’il y a quelques similitudes entre Cathryn et moi. Nous sommes passionnées toutes les deux de bandes dessinées, nous adorons inventer des histoires et nous savons écouter les confidences des autres. Par contre, nous sommes différentes à bien des égards. Cathryn est bonne en dessin ; moi, je suis nulle ! Elle déteste les activités sportives, tandis que j’aime beaucoup le sport. Aussi, je n’ai pas ses problèmes familiaux ni son impulsivité. En fin de compte, Cathryn évolue tellement au fil des tomes qu’elle se détache de plus en plus de moi pour voler de ses propres ailes.

 

***

En attendant la sortie du troisième volet de la série, prévue pour mai 2018, je vous invite à plonger dans les deux premiers tomes. Cathryn et les autres personnages sauront vous charmer par leur passion et leur aplomb.


  • Auteur : Édith Girard
  • Nombre de pages : 230 pages
  • Date de parution : 2017
  • Éditeur : Hurtubise

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire