Littérature québécoise Quoi lire?

Corps

Corps

Un corps. Nous en avons toutes et tous un. Nous l’habitons. Il nous habite. Il est là, constamment. Impossible de s’en séparer. Et pourtant : des fois, nous avons cette impression de regarder notre corps depuis l’extérieur, de transcender les limites physiques de notre chair. De le voir se mouvoir, entrer en relation avec d’autres corps. Et d’autres fois, impossible d’oublier qu’on ne fait qu’un avec ce corps omniprésent. Le corps devient ainsi l’élément à la fois le plus près et le plus lointain de nous ; celui qu’on comprend le mieux, sans jamais le comprendre réellement. C’est à ces relations plurielles avec le(s) corps que s’attaque Chloé Savoie-Bernard en dirigeant ce recueil de nouvelles, courtes pièces de théâtre et poèmes. De son propre aveu fascinée par les corps, elle a décidé de regrouper des textes d’horizons littéraires, générationnels et identitaires différents afin d’explorer en surface et en profondeur ce corps que nous trainons et qui nous suit partout.

Regroupés en un court recueil, les textes de 13 autrices et auteurs se penchent sur une pluralité de questions ayant pour unique dénominateur commun le rapport au corps. La pluralité de voix permet d’explorer toutes les facettes de la question de la corporalité : des attentes que l’on se fixe quant à notre apparence en fonction du regard des autres à la douleur profonde qui peut habiter ce corps. Parmi les textes qui se démarquent se trouvent celui de Katia Belkhodja, qui se penche sur la grossesse et la question du genre du bébé à naître. Pour sa part, Marilou Craft, dans A/V/S propose une réflexion profonde et pertinente sur l’acceptation de soi et les différences physiques – des cheveux frisés à la pilosité – dans un monde où les idéaux de beauté dictent notre perception de nous-même dès le plus jeune âge.

Suivant un fil conducteur bien établi, Corps est un recueil intéressant et nécessaire, qui permet une réflexion sur nos rapports au(x) corps à travers la fiction. Plus encore, la diversité des voix – rendue possible grâce au travail d’édition de Chloé Savoie-Bernard – permet le traitement d’enjeux traversant les barrières générationnelles, linguistiques, culturelles et de genre. Si certaines autrices et certains auteurs sont bien établi.e.s dans le paysage littéraire québécois, d’autres sont moins connues – et gagnent à l’être. Bien qu’intéressant et touchant à une pluralité de sujets, il n’en reste qu’on ne peut s’empêcher d’en vouloir plus à la fin du recueil. Plusieurs sujets liés au(x) corps ne sont pas abordés dans le recueil – ouvrant la voie à un deuxième volume peut-être ?

 

  • Sous la direction de : Chloé Savoie-Bernard
  • Nombre de pages : 148 pages
  • Date de parution : 2018
  • Éditeur : Triptyque
  • ISBN :

Crédit photo : Françoise Conea

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Écrire un commentaire