Littérature étrangère Quoi lire?

Ceux que je suis 

Ceux que je suis est le premier roman d’Olivier Dorchamps, un franco-britannique. Issu d’une famille cosmopolite, il a choisi d’écrire sur les enfants issus de parents immigrants de première génération et sur la difficulté de s’identifier à la culture d’origine des parents et/ou à la culture du pays d’accueil.  

Bien que né Français, Marwan ne se sent pas tout à fait Français, mais surtout pas Marocain comme ses parents et cette question d’identité, d’appartenance refera surface lorsque le père de Marwan décède et la famille apprend que celui-ci souhaite être enterré au Maroc. Pourquoi est-ce que le père souhaite être enterré là-bas alors qu’ils ont choisi de quitter le pays et de venir en France ? Survient alors une quête pour Marwan, celle de comprendre l’histoire de son père : son enfance au Maroc, son adolescence, sa vie de jeune adulte, de père de famille.  

Bien que ce récit ne colle pas à ma réalité, je l’ai trouvé passionnant et surtout j’ai retrouvé tous ces doutes, ces déchirements que je vois chez mes amis, mes élèves qui sont de la deuxième génération d’immigrants. Ils sont nés au Québec, au Canada, mais vivent avec deux cultures souvent très différentes. Certains sont restés très près de la culture d’origine des parents, mais plusieurs ne la connaissent que très peu et ce décalage peut amener plusieurs questionnements sur l’appartenance, les valeurs, l’identité, bref tout ce qu’on retrouve dans ce premier roman d’Olivier Dorchamps.  

  • Auteur : Olivier Dorchamps 
  • Maison d’édition : Finitude 
  • Parution : 2019 
  • Nombre de pages : 253 

Crédit photo : Valérie Ouellet 

Vous pourriez aussi aimer